MENU

60 % des aidants naturels issus de la génération sandwich

par Alain Thériault | 20 avril 2015 09h00

Soixante pour cent des employés qui se qualifient d’aidants naturels appartiennent à la génération sandwich, révèle une étude sur la conciliation travail-vie personnelle intitulée Conciliation des rôles d’employé, de parent et d’aidant : une étude sur le terrain.

Cette étude pancanadienne axée sur le vécu des employés-aidants a été réalisée entre 2011 et 2012 par les chercheurs Linda Duxbury, de l’Université de Carleton, et Christopher Higgins, de l’Université Western Ontario. Elle regroupe les réponses de plus de 25 000 employés. Parmi eux, de 25 % à 35 % concilient le travail et le rôle d’aidant ou celui de parent, voire les deux.

Ce sont les participants de la génération sandwich qui disaient se sentir le plus surchargés, tant au travail qu’à la maison. « Soixante pour cent des employés interrogés ont affirmé que les obligations d’aidant avaient des répercussions négatives sur leur productivité ou leur carrière », rapporte de plus l’étude. Les chercheurs recommandent aux employeurs de se pencher sur les besoins des employés-aidants, « surtout ceux qui appartiennent à la génération sandwich ».

En contrepartie, le laissez-faire donnerait lieu à une série de répercussions pour l’employeur. L’étude cite, entre autres, l’augmentation de l’absentéisme et du recours aux avantages sociaux, les difficultés de planification de la relève, la diminution de la satisfaction des clients, la baisse de la productivité et la multiplication des conflits en milieu de travail.

Publicité