MENU

Ageman développera l’arrière-guichet de plusieurs entités de Banque Scotia

par Alain Thériault | 27 juin 2017 11h30

Nathan Carey

Solutions Ageman développera les systèmes d’arrière-guichet de plusieurs entités de distribution d’assurance de Banque Scotia, a révélé à FlashFinance.ca le PDG d’Ageman, Nathan Carey. « L’entente touche six départements. L’implantation est prévue pour le 1er juillet », a-t-il précisé.

Ageman travaillait déjà depuis un an à cette solution pour la banque. Il s’agit du plus récent développement dans le segment des comptes nationaux, un segment en forte croissance pour l’entreprise. Ageman se positionne principalement auprès de deux réseaux : les agents généraux et les comptes nationaux. M. Carey a indiqué que ses activités se répartissaient également entre les deux.

Cybersécurité accrue

Le PDG d’Ageman a expliqué que les normes très élevées en matière de cybersécurité et de conformité des grandes institutions financières profitaient à tous ses clients. « Les comptes nationaux ont souvent des systèmes maison et Ageman représente pour eux une solution qu’ils ne trouvent pas ailleurs, dit M. Carey. Nous tirons parti des similitudes entre le modèle d’affaires des agents généraux et les comptes nationaux. Quand nous améliorons un côté, nous améliorons l’autre aussi. Dans les dernières années, 90 % des demandes de nos clients ont un lien avec la sécurité informatique et la conformité. Nous travaillons beaucoup sur la protection des réseaux contre les cyberattaques, et les demandeurs sont beaucoup les comptes nationaux », a dit M. Carey.

Échange de données en format CITS

Le marché des agents généraux profite de ces mises à niveau, a souligné le PDG d’Ageman. « Nous avons beaucoup travaillé sur l’échange de données en format CITS ces dernières années. Mais les moteurs d’arrière-guichet cachent derrière eux plusieurs données sensibles. Si on découvre que Monsieur X est assuré avec la compagnie Y à la banque, c’est elle qui est éclaboussée, pas Ageman. Si Manuvie demande un nouveau degré de sécurité, nous sommes dans le milieu et ses agents généraux l’ont aussi », a expliqué M. Carey.

Publicité