MENU

Assurance automobile : Google fait machine arrière

par Mathieu Carbasse | 23 février 2016 13h26

Dans un courriel envoyé à ses partenaires, Google Compare, la plateforme de comparaison d'assurances automobile et de services financiers de Google, a annoncé son intention de cesser toute activité à compter du 23 mars prochain.

Le service était disponible au Royaume-Uni et aux États-Unis, depuis 3 ans et 1 an, respectivement. Il permettait de comparer les tarifs d’assurance automobile et d’assurance voyage, de prêts hypothécaires ou de cartes de crédit.

Selon la firme de Moutain View, Google Compare a certes généré du trafic, les recherches associées à ces requêtes demeurant élevées, mais les recettes n’ont pas été à la hauteur des attentes.

Une industrie très réglementée

De plus, depuis son lancement, la plateforme s’est heurtée à la règlementation du secteur de l’assurance. Ainsi, Google a dû obtenir dans chaque état américain le feu vert du régulateur local.

Au Royaume-Uni, le géant du Web a dû faire face au régulateur britannique de l'industrie des services financiers. Ce dernier avait été saisi par plusieurs comparateurs en ligne qui s’étaient plaints de la concurrence déloyale de Google. Ils l’accusaient en effet de placer son propre produit en tête des résultats de recherche.

Une fermeture temporaire ?

Dans son courriel, le géant du Web annonce désormais vouloir se concentrer  sur le développement d’AdWords, sa régie publicitaire. Toutefois, Keith Moore PDG de CoverHound, l'un des partenaires de Google Compare, affirme que la fermeture de Google Compare pourrait n'être que temporaire. Google envisagerait plutôt de réorganiser sa plateforme avant de la relancer, avance M. Moore cité par le Wall Street Journal.

Publicité