MENU

Assurance de remplacement : les concessionnaires automobiles possèdent 95 % du marché

par Hubert Roy | 19 septembre 2013 11h42

Les concessionnaires automobiles assurent une domination sans partage du marché de l’assurance de remplacement (FPQ #5). Ils possèdent près de 95 % des primes souscrites dans ce segment et 90 % des contrats en vigueur.
Selon des données tirées du Rapport sur l’assurance automobile, publié par l’Autorité des marchés financiers, ce sont 109 000 polices d’assurance de remplacement qui ont été souscrites en 2012. Elles représentent une valeur de 175 millions de dollars (M$). Les courtiers et agents ne s’accaparent qu’un peu plus de 10 M$ de ce volume, pour un peu plus de 10 000 contrats vendus.

Il s’est ainsi vendu 15 000 polices de plus qu’en 2011, alors que 95 000 contrats d’assurance de remplacement avaient été signés. Le total des primes souscrites s’élevaient alors à 142 M$. Il s’est donc vendu pour 30 M$ d’assurance de remplacement de plus en 2012 qu’en 2011.

Courtiers et agents ont pourtant un avantage : la prime qu’ils vendent est moins chère que celle des concessionnaires. En 2012, l’écart de prix était de 66 %. La prime moyenne vendue par les concessionnaires automobiles est de 1 677 $ et celle des courtiers et des agents, de 1 007 $.

Ces chiffres sont aussi en hausse, par rapport à il y a deux ans. La prime moyenne vendue par les concessionnaires automobiles était de 1 538 $ en 2010, contre 923 $ pour les courtiers.

Dernier constat de l’Autorité : les consommateurs ont tendance à opter pour un terme de cinq ans pour le contrat d’assurance de remplacement. Les contrats d’une durée de cinq ans représentaient le tiers (33 %) des polices souscrites en 2012.

tableau_p3_ja

 

Publicité