MENU

Assurance des entreprises : temps sombres à venir aux États-Unis

par Andrea Lubeck | 17 février 2017 09h45

Photo : Freepik

Malgré une dynamique de marché concurrentielle et un développement de réserves défavorable, le secteur de l’assurance des entreprises aux États-Unis a enregistré des profits pour une quatrième année consécutive. Ces profits sont toutefois moindres, rapporte la firme de notation A.M. Best.

Pour 2016, un total de 191,8 milliards de dollars américains (G$) ont été inscrits en primes nettes, une hausse par rapport aux 189,9 G$ de 2015. Toutefois, les gains en souscription ont diminué, passant de 3,9 G$ en 2015 à 2 G$ en 2016. A.M. Best s’attend à ce que le ratio combiné pour l’année s’élève à 98,2 % et à 100,6 % pour 2017.

Perspectives négatives pour 2017

Par ailleurs, les perspectives pour ce segment sont négatives pour 2017, alors que la firme prévoit une réduction du bénéfice du développement favorable des provisions de pertes, de même que la détérioration de certaines marges de souscription. La firme note que les deux sous-secteurs les plus influents ont été l’assurance auto commerciale et l’indemnité des travailleurs.

Si l’assurance auto des entreprises est un segment moins important en termes de primes, c’est celui qui est le moins performant depuis deux ans. Ceci s’explique par des taux trop bas dus à une forte compétitivité, à une hausse de la fréquence et de la sévérité des sinistres.

Publicité