MENU

Baisse de 47 % des excédents nets en assurance de dommages chez Desjardins au deuxième trimestre

par La rédaction | 14 août 2018 11h30

Guy Cormier | Photo : Normand Huberdeau

Le Mouvement Desjardins a enregistré des excédents avant ristournes aux membres de 677 millions de dollars (M$) au deuxième trimestre de 2018, en hausse de 96 M$ par rapport au trimestre correspondant de 2017. Toutefois, les excédents rajustés ont connu une baisse de 34 M$ ou 5,8 % pour s’établir à 548 M$ en raison « d’une sinistralité plus importante dans les activités d’assurance de dommages », précise la coopérative.

« La performance de notre groupe permet de poursuivre notre mission, d’innover et de jouer pleinement notre rôle de leadeur socioéconomique. L’innovation est au cœur de nos activités. Elle nous permet d’améliorer nos services et de simplifier la vie de nos membres et clients. Nous sommes parmi les premiers au Canada à offrir la possibilité de faire totalement en ligne l’achat d’une assurance habitation et le renouvèlement hypothécaire », souligne le président et chef de la direction du mouvement coopératif, Guy Cormier.

Hausse du revenu net et de la ristourne

La ristourne aux membres s’élève ainsi à 106 M$, alors qu’elle était de 74 M$ au deuxième trimestre de l’année précédente.

Le revenu net d’intérêt atteint 1,16 milliard de dollars (G$) pour le deuxième trimestre, une augmentation de 73 M$ comparativement à la même période en 2017. La progression des activités de financement dans le domaine des prêts hypothécaires, des prêts à la consommation et des prêts aux entreprises explique ces résultats.

Baisse des excédents en dommages

Le secteur de l’assurance de dommages a souffert de la sinistralité plus importante au deuxième trimestre de 2018. En effet, la survenance de deux catastrophes et l’incidence découlant de la vente de Western Financial Group et de Western Life Assurance Company, complétée le 1er juillet 2017, ont eu raison des excédents nets du secteur. Ceux-ci se sont établis à 52 M$, en baisse de 46 M$ (47 %).

Pour le premier semestre de l’année, les excédents nets rajustés se sont élevés à 78 M$, comparé à 94 M$ au semestre comparatif de 2017.

L’assurance de personnes a le vent dans les voiles

Or, les secteurs de la gestion de patrimoine et de l’assurance de personnes a le vent dans les voile. Les excédents nets générés ont atteint 331 M$ au deuxième trimestre de 2018, contre 189 M$ au même trimestre de 2017. Les excédents nets rajustés s’élèvent à 202 M$, en hausse de 6,9 %. Mouvement Desjardins attribue ces augmentations à la « hausse des revenus liés à la croissance des actifs sous gestion et par l’expérience technique plus favorable ».

Les excédents nets rajustés sont de 408 M$ pour le premier semestre de 2018, contre 332 M$ pour les six premiers mois de 2017.

Hausse des primes nettes

La croissance des activités en assurance de personnes et de dommages et le traité de réassurance signé dans le cadre de l’acquisition des activités canadiennes de State Farm mènent à une croissance de 6 % des primes nettes, qui s’établissent à 2,2 G$.

Publicité
Sur le même sujet …