MENU

belairdirect de retour au Moyen Âge

par Mathieu Carbasse | 12 septembre 2016 09h49

Dans sa nouvelle campagne publicitaire, belairdirect transporte les téléspectateurs au Moyen Âge, où le chevalier favori de tous permet au conducteur d’un carrosse d’éviter une augmentation de 500 patates sur sa prime d’assurance.

L’assureur met l’accent sur La police qui pardonne et sa promesse de ne pas augmenter la prime d’assurance auto des clients en raison de leurs deux premiers accidents responsables. La publicité mise une nouvelle fois sur le ton léger et humoristique qui caractérise belairdirect. 

Simplifier la vie en cas d’imprévus

« Avec cette nouvelle campagne sur La police qui pardonne, nous proposons une deuxième publicité qui se déroule à l’époque médiévale, a affirmé Martine Bouthillier, directrice du marketing chez belairdirect. Par ce message publicitaire, nous souhaitons rappeler de façon ludique aux consommateurs que nos produits peuvent leur simplifier la vie en cas d’imprévus. C’est notre façon de leur offrir une expérience d’assurance qui répond à leurs besoins. »

La campagne a été élaborée et produite par Sid Lee Toronto et inclura des publicités télévisées qui seront diffusées à travers le Canada. La publicité télévisée de trente secondes sera diffusée au Québec du 12 septembre au 30 novembre et, dans le reste du pays, du 12 septembre au 13 novembre. Une version de 15 secondes sera également visible sur le Web du 12 septembre au 9 octobre.

 

Bip, bip! - 30 secondes

 

Bip, bip! - 15 secondes

Publicité
Sur le même sujet …