MENU

BMO cible les Y avec un produit à émission simplifiée

par Alain Thériault | 21 octobre 2014 09h00

BMO Assurance vient de lancer un produit à émission simplifiée qui vise le marché de la génération Y et des familles. Il se décline en deux versions : AssureRapide, une assurance vie temporaire payable à 65 ans; et AssureRapide Plus, qui combine la T65 à une protection contre les quatre maladies graves les plus courantes.Tout dans AssureRapide et AssureRapide Plus vise à desservir les besoins des familles et de la génération du millénaire, a expliqué Daniel Walsh, vice-président du développement des affaires de BMO Assurance, en entrevue au Journal de l’assurance. Ces deux produits sont uniquement offerts à la tranche des 18 à 49 ans. Le montant d’assurance joue entre 50 000 $ et 250 000 $. La proposition comporte un questionnaire santé de 11 questions en assurance vie et de 12 questions en assurance maladies graves. La souscription des produits ne requiert aucun examen médical.

Par son nom de produit, BMO Assurance veut mettre de l’avant la rapidité de la souscription et de l’émission de la police. « L’assureur s’engage à émettre la police dans les 48 heures, ce qui assure une livraison au client dans l’espace d’une semaine », dit M. Walsh. Dans son guide aux conseillers, BMO Assurance dit s’engager à poster un contrat d’assurance à l’agent général dans « les deux jours ouvrables suivant la réception à [son] siège social d’une proposition dûment remplie ».

L’assureur ajoute que la proposition se remplit rapidement et simplement. Aucun examen médical n’est requis. « Ces produits intéresseront particulièrement les représentants de la génération du millénaire, les 25-35 ans qui ont de jeunes enfants, qui sont de récents propriétaires d’une maison et qui doivent prioriser le remboursement de leurs dettes. Ces jeunes sont souvent fort occupés et pressés. Ils n’ont pas nécessairement beaucoup de temps à consacrer à l’achat d’une assurance. Ils souhaitent que le processus soit rapide, sans prise de sang ni visite médicale à la maison », ajoute-t-il.

Aucun tarificateur dans le processus

Pour assurer la rapidité d’émission, BMO a conçu ses produits de façon à ce qu’aucun tarificateur n’ait à intervenir dans le processus, dit M. Walsh. En contrepartie, leur prix sera en moyenne plus élevé que ceux de produits traditionnels. « Ils conviendront aux assurés en pleine santé, dont le dossier médical est à peu près vierge. Si un client répond oui à une des questions médicales, il pourrait toutefois être admissible à un produit dont la tarification est complète. »

La nouvelle assurance vie T65 de BMO est non transformable, mais l’assuré peut souscrire à l’émission un avenant (Vie prolongée) qui lui permettra de libérer 25 % de son montant d’assurance à l’âge de 65 ans. Selon le logiciel de projections de l’assureur, un non-fumeur de 31 ans paiera 56 $ par mois pour un régime AssureRapide comprenant un montant d’assurance de 150 000 $ et l’avenant Vie prolongée. À 65 ans, il pourra conserver, sans payer de primes supplémentaires, un montant d’assurance de 37 500 $, soit 150 000 $ multipliés par 25 %. Si cet assuré choisit plutôt AssureRapide Plus, aussi doté d’une couverture de prestations du vivant, il lui en coutera 29 $ de plus par mois.

Maladies graves et invalidité intégrées

L’assuré peut opter pour le régime AssureRapide Plus afin d’ajouter à la protection vie une protection contre les maladies graves qui couvre la crise cardiaque, l’accident vasculaire cérébral, le pontage et le cancer. « Les quatre maladies couvertes comptent pour environ 90 % des réclamations observées dans l’industrie », a précisé M. Walsh.

Ce régime comprend aussi une couverture en cas d’invalidité accidentelle. AssureRapide Plus donne aussi accès à un programme d’assistance (AidePrécieuse) et à la Garantie d’assistance pour soins intensifs de Best Doctors, qui permet à l’assuré d’obtenir de l’information sur son diagnostic et les choix de traitements possibles.

Publicité