MENU

Bonne croissance de la cyberassurance, mais il y a place à l’amélioration, dit A.M. Best

par La rédaction | 25 mai 2018 13h30

Bien que le marché de la cyberassurance ait connu une croissance de 28 % en 2017, la firme de notation A.M. Best évalue qu’il y a toujours place à de nombreuses opportunités, surtout auprès des petites et moyennes entreprises. La firme explique que l’adoption de la protection contre les cyberrisques demeure faible puisque les petites et moyennes entreprises restent complaisantes face à ces risques. Globalement, le taux de pénétration se situe à 31 % selon A.M. Best.

Celles-ci croient que les cybercriminels ne visent que les grandes entreprises ou qu’elles sont déjà couvertes sous leur police d’assurance, alors qu’il n’est peut-être pas le cas, explique A.M. Best.

Plus grande ouverture

Toutefois, A.M. Best remarque une plus grande ouverture et un intérêt grandissant des PME envers ces risques, à la lumière des rappels presque quotidiens des menaces cybernétiques, des attaques et des brèches relatées par les médias. De plus, de plus en plus d’entreprises voient un bénéfice de couts et réalisent que l’interconnectivité avec des fournisseurs amène certaines vulnérabilités.

Pour la même période, les primes directes souscrites ont augmenté de près de 32 % pour atteindre 1,78 milliard de dollars américains, alors que les polices en vigueur ont connu une croissance de 24 %. Le nombre de réclamations est passé de 5 955 en 2016 à 9 017 en 2017.

Publicité
Sur le même sujet …