MENU

Canada : les catastrophes ont couté deux fois plus cher aux assureurs en 2011 qu’en 2010

par Hubert Roy | 13 septembre 2012 13h13

2010 avait montré aux assureurs que le Canada n’était plus épargné par les catastrophes avec des dommages assurés de 800 millions de dollars (M$). Pour ceux qui n’avaient pas compris, 2011 s’est avérée une autre année couteuse en termes de catastrophes, avec des dommages assurés d’au moins 1,5 milliard de dollars (G$).Swiss Re a fait une liste des catastrophes ayant touché le Canada. Pas moins de huit catastrophes naturelles ont eu lieu, en plus de trois catastrophes techniques.

  • De la mi-avril à la fin mai, les crues de la rivière Assiniboine, au Manitoba, ont causé des dommages de 800 M$, en plus de faucher 5 vies humaines. Comme les inondations ne sont pas couvertes par les assureurs au Canada, leur facture s’est limitée à 160 M$. D’ailleurs, les pertes liées aux crues de la rivière Richelieu, survenues peu de temps avant, n’ont pas été comptabilisées par Swiss Re, étant donné leur faible impact sur les assureurs.
  • Des tempêtes de neige suivies de fortes pluies, qui ont frappé le Québec et l’Ontario, au début du mois de mars, ont couté 50 M$ aux assureurs.
  • À la fin avril, des tempêtes avec des rafales de vent, survenues au Québec et en Ontario, ont causé des dommages matériels et des pannes de courant, ce qui a couté 210 M$ aux assureurs. Ces évènements ont aussi causé un décès et fait six blessés.
  • L’Alberta, le Manitoba et la Saskatchewan ont subi des tempêtes orageuses, des vents violents et de la grêle à la mi-juillet, coutant 185 M$ aux assureurs.
  • La tornade de force F3 qui a frappé la ville de Goderich, en Ontario, le 21 aout, a fait un mort, 37 blessés et a couté 135 M$ aux assureurs.
  • À la fin aout, l’ouragan Irene a causé des dommages un peu partout en Amérique centrale et en Amérique du Nord. Les dommages assurés se sont élevés à 5,3 G$. Swiss Re n’a pas quantifié la part canadienne, mais a mentionné qu’Irene avait causé des dégâts mineurs.
  • Le 27 novembre, des tempêtes avec des rafales de vent atteignant 149 km/h frappent Calgary, en Alberta. Plusieurs bâtiments sont endommagés. Facture pour les assureurs : 200 M$.
  • La plus importante catastrophe de 2011 est survenue à Slave Lake, en Alberta, à la mi-mai. Les feux de brousse déclenchés par la sécheresse ont détruit 400 maisons, laissant 7 000 personnes sans logis. L’évènement a couté 700 M$ aux assureurs, devenant la deuxième catastrophe assurée à survenir au Canada en importance, après la crise du verglas de 1998.
  • Le 6 janvier, un incendie fait 5 blessés dans une usine de sables bitumineux en Alberta. Son cout pour les assureurs n’a pas été dévoilé.
  • Le 6 octobre, une explosion dans une raffinerie de la Saskatchewan fait 10 blessés, en plus de libérer du diesel et de l’hydrogène. Là encore, la facture des assureurs n’a pas été dévoilée.
  • Un incendie est survenu le 12 avril, dans une usine d’engrais, en Alberta. Heureusement, personne n’a été blessé lors de cet évènement. La facture des assureurs n’a pas été dévoilée.
  • Une catastrophe technique survenue dans l’espace a eu des implications canadiennes. Le panneau solaire d’un satellite ne s’est pas déployé comme prévu, ce qui a causé son écrasement, le 21 mai. Des assureurs d’un peu partout dans le monde se sont partagés une facture de 251 M$.
  • Les émeutes suivant la défaite des Canucks de Vancouver aux mains des Bruins de Boston, le 15 juin, ont couté 5 M$ aux assureurs, en plus de faire 150 blessés.
Publicité