MENU

Canada-Vie apporte d’autres correctifs à Affaires nouvelles en direct

par Alain Thériault | 13 janvier 2015 10h32

Canada-Vie signale de multiples correctifs pour son site de souscription Affaires nouvelles en direct. Ces changements s’ajoutent à ceux de décembre apportés pour remédier aux insatisfactions dont font part les conseillers usagers du système depuis son lancement en juillet 2014.

En réponse à de récents commentaires des conseillers, l’assureur a amélioré la stabilité d’Affaires nouvelles en direct. Lorsqu’ils remplissent une proposition en ligne, les usagers recevront moins souvent le message « Ce site est temporairement hors d’usage », révèle le bulletin.

La compagnie prolonge de plus certaines dispositions du système. Le processus qui facilite le remplacement interne d’une police temporaire a été prolongé au 31 mars. La période de protection maximale aux termes d’une convention d’assurance provisoire ou d’une note de couverture temporaire passe de 90 jours à 150 jours.

En ce qui touche les conseillers qui partagent leur commission, plusieurs ont signalé à l’assureur l’incapacité d’inscrire à la proposition du système les pourcentages de partage qui comportent des décimales. « Pour le moment, vous ne pouvez pas utiliser de décimales dans une proposition en ligne même si les champs comportent une décimale, explique Canada-Vie. Veuillez aussi vous abstenir d’utiliser des décimales dans les propositions sur papier étant donné qu’elles ne sont pas encore acceptées dans Affaires nouvelles en direct. » La compagnie veut améliorer cet aspect ultérieurement.

De multiples ajouts et mise en garde figurent aussi à ce bulletin. Entre autres, Canada-Vie a ajouté à l’écran du système de l’information pour faciliter aux yeux du conseiller le choix de la bonne option de paiement. Cet ajout vise à rendre moins ambiguë le moment où les paiements seront prélevés sur le compte d’un client, explique Canada-Vie dans son bulletin.

L’assureur a récemment amélioré les rapports relatifs aux exigences inclus dans les communications quotidiennes et hebdomadaires, ainsi que dans l’écran de recherche sur les renseignements en suspens : les exigences continueront d’être affichées, même lorsqu’elles ont été satisfaites.

Canada-Vie a modifié le processus de remboursement des clients : un chèque sera envoyé directement au client. Il rappelle aussi aux conseillers de ne pas soumettre leur proposition à la fois sur papier et en ligne. « Soumettre une proposition papier puis resoumettre la même proposition en ligne entraînera des problèmes lors du traitement et de la demande de preuves, et causera d’autres retards », indique le bulletin.

Des conseillers ont demandé comment assurer le traitement le plus efficace possible de leurs propositions. Canada-Vie rappelle l’importance de saisir toute l’information requise dans la proposition en prenant soins de détails comme les majuscules et les prénoms composés. « Il faut éviter d’indiquer la deuxième partie du prénom composé dans le champ ‘Second prénom’, sans quoi seule sa première lettre paraîtra au contrat », signale par exemple la compagnie. Aussi, les illustrations des polices d’assurance vie universelle et avec participation doivent être signées.

Publicité