MENU

Co-operators enregistre un résultat net en baisse de 12 % au premier trimestre

par Mathieu Carbasse | 02 mai 2017 13h30

Rob Wesseling

Après des résultats en retrait en 2016 en raison de la catastrophe de Fort McMurray, Co‑operators a enregistré un résultat net consolidé de 34,6 millions de dollars (M$) au premier trimestre de 2017, en baisse de 12 % comparativement au trimestre correspondant de 2016 (39,3 M$). Selon la compagnie, les mauvaises conditions météorologiques ont largement influé sur les résultats du premier trimestre, notamment les tempêtes de vent survenues en Ontario et dans la région de l'Atlantique.

 « Les coûts liés aux sinistres ont augmenté par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent dans les secteurs de l'assurance habitation, automobile et des entreprises, a ainsi commenté Rob Wesseling, PDG de Co-operators. Nous continuons d'enregistrer une croissance satisfaisante, car nous avons eu des augmentations de primes directes souscrites dans tous les secteurs d'activité. Cette augmentation et la performance de nos investissements ont en partie contrebalancé les hausses de coûts liés aux sinistres. »



Au premier trimestre, les primes directes souscrites (PDS) ont augmenté de 4,0 % (+20,8 M$), pour atteindre 540,3 M$. Les primes nettes acquises ont elles augmenté de 3,5 % (+20,8 M$) par rapport à la même période de l'exercice précédent. La progression des primes nettes acquises s'observe dans toutes les régions géographiques et toutes les catégories de produits, à l'exception du secteur de l'assurance entreprise.

Pour Co-operators, les améliorations au chapitre des PDS pour le premier trimestre sont attribuables à une croissance du nombre de polices et de véhicules dans tous les secteurs d'activité, conjuguée à des primes moyennes plus élevées en assurance habitation et agricole.



Sur la même période, le ratio mixte, excluant l'ajustement fondé sur le rendement du marché, s'est élevé à 102,5 %, contre 95,6 % en 2016. Le montant net des sinistres et frais de règlement non actualisés a augmenté de 12,6 % par rapport au premier trimestre de 2016, portant le ratio sinistres-primes à 68,0 %.

Cette hausse est attribuable selon la compagnie à la fréquence des sinistres de l'année en cours dans le secteur de l'assurance habitation, principalement en raison des tempêtes de vent dans les régions de l'Ontario et de l'Atlantique, alors que les conditions météorologiques ont été moins rigoureuses pendant la même période l'année dernière.



Le ratio frais-primes a augmenté de 1,4 point de pourcentage pour s'établir à 34,5 %, comparativement à la période correspondante en 2016, en raison de l'augmentation des initiatives relatives aux systèmes de technologie de l'information et des coûts de distribution plus élevés.

Enfin, les profits et revenus nets de placement ont progressé de 33,1 M$ par rapport au premier trimestre de 2016, compte tenu des gains de placement élevés réalisés dans le portefeuille d'actions privilégiées de Co-operators. Au premier trimestre de 2017, les profits latents sur les actions privilégiées ont été de 20,6 M$, alors que des pertes latentes de 10,2 M$ ont été comptabilisées au cours de la même période en 2016.

Publicité
Sur le même sujet …