MENU

Courtiers Unis Une meilleure rémunération pour les courtiers

par Vicky Poitras | 19 mars 2010 14h33

Le Réseau Courtiers Unis considère s'être mieux fait connaître en 2009 grâce à son 20e anniversaire. En 2010, le regroupement compte défendre le bien-fondé d'une meilleure rémunération pour les courtiers, a affirmé Claude Chabot, président de la bannière, en entrevue au Journal de l'assurance. « Nous étions reconnus comme une bannière discrète, mais nous sommes revenus au devant de la scène. Les célébrations de notre 20e anniversaire ont été déterminantes. Nous avons aussi mis l'accent sur notre indépendance, compte tenu que la grande majorité de nos courtiers le sont. C'est quelque chose d'important et on y croit beaucoup. On l'a donc réitéré au monde du courtage », dit M. Chabot.

En 2009, Courtiers Unis a aussi mis en place une nouvelle centrale d'appels. « Elle est particulièrement utile pour les petits cabinets. Nous avons aussi signé quatre ententes avec des fournisseurs, qui concernent l'assurance, les produits connexes, le financement et le commissionnement. De plus, nous offrons maintenant à nos membres de l'assurance aux entreprises. Il est en usage sur le site de nos membres et non sur le site public. On croit plus en cela qu'à développer un site public. Une nouvelle version est d'ailleurs à venir », dit-il.

En 2010, Courtiers Unis entend pousser pour négocier des ententes de rémunération plus avantageuses pour les courtiers avec ses fournisseurs. « La rémunération doit être augmentée pour le courtage, car les assureurs nous transfèrent de plus en plus de responsabilités et nous devons aussi nous occuper de la formation de nos employés. C'est pourquoi le partage de profits entre assureurs et courtiers doit être revu. Il faut un meilleur partage si on veut que les cabinets de courtage du Québec prospèrent et que de nouveaux cabinets voient le jour », dit M. Chabot.

La bannière travaillera aussi à signer de nouvelles ententes. Elle a aussi tenu un mini-congrès en septembre et compte répéter l'expérience en 2010.

Publicité