MENU

Des assureurs disent oui à la marijuana

par Andrew Rickard | 15 juin 2016 11h30

Cinq assureurs vie ont récemment annoncé que les consommateurs de marijuana seraient désormais considérés comme des non-fumeurs. C’est notamment le cas de Sun Life, qui affirme que la compagnie considèrera à présent tous ceux qui consomment de la marijuana, mais qui ne fument pas de tabac, comme des non-fumeurs.

De son côté, BMO Assurance vie adopte une approche plus restrictive, et limitera le statut de non-fumeur à ceux qui consomment, au maximum, deux cigarettes de marijuana par semaine.

Non à la cigarette électronique

Quant à la Great-West, London Life et Canada-Vie, les trois compagnies ont emboîté le pas le 8 juin dernier. Elles ont publié une annonce conjointe stipulant que « les clients qui consomment de la marijuana ne seront plus considérés comme des fumeurs, à moins qu'ils consomment parallèlement du tabac, des cigarettes électroniques ou des produits contenant de la nicotine ».

Des ajustements sont encore à venir

Ces trois derniers assureurs doivent encore mettre à jour leurs formulaires de souscription. Pour l’instant, les clients doivent encore répondre « oui » aux questions concernant le fait de fumer. Quant aux conseillers, ils doivent utiliser la section « détail » du formulaire pour préciser que le client consomme de la marijuana, en prenant soin de préciser la quantité consommée.

Les clients existants, consommateurs de marijuana, peuvent aussi demander à leur assureur d’obtenir les même taux que les non-fumeurs, des taux dont la souscription est soumise à un examen de santé et du mode de vie.

Publicité
Sur le même sujet …