MENU

Des assureurs revoient leur stratégie

par Alain Thériault | 28 janvier 2014 10h24

Dans un marché peu dynamique qui perd des joueurs, Sun Life a lancé en catimini un produit d’assurance soins de longue durée pour seconder son produit existant. D’autres joueurs ont quant à eux intégré cette protection à des produits d’assurance vie existants.Le marché a perdu un joueur important en RBC Assurances lorsqu’il a suspendu les ventes de son produit d’assurance soins de longue durée, en 2012. Depuis, les produits hybrides ont pris du grade parce qu’ils allient à cette couverture peu populaire une autre qui l’est davantage, comme l’assurance vie ou invalidité.

Consciente de cette tendance, Desjardins Assurances a joint ce marché en septembre, avec un produit qui combine assurance vie et soins de longue durée. Le produit, appelé Vie Option autonomie, est offert sous forme d’une vie permanente (de type T100) à laquelle se greffe une option qui permettra à l’assuré de 65 ans ou plus en perte d’autonomie de recevoir une prestation mensuelle qui correspond à 1 % de son montant d’assurance vie.

D’autres assureurs misent sur les produits hybrides depuis plusieurs années, par exemple Croix Bleue du Québec, avec Tangible. Le produit hybride s’avère de plus en plus populaire pour ceux qui veulent accéder à un produit de soins de longue durée à cout raisonnable, a d’ailleurs confirmé Lucie Godin, coordonnatrice des ventes et projets spéciaux de Croix Bleue. « Le produit est très intéressant, car il combine deux garanties et permet une plus grande accessibilité à chacune », a-t-elle ajouté.

Les caractéristiques du produit demeurent d’ailleurs inchangées, pour le moment. « Nous n’en avons pas ressenti la nécessité, car le produit dessert adéquatement le besoin dans ce créneau », a-t-elle dit. En plus de l’assurance soins de longue durée, Tangible combine assurance vie, maladies graves et invalidité.

Sun Life a pour sa part opté pour un produit de soins de longue durée autonome. Fait rare, le lancement s’est fait sans communiqué de presse. Assistance Santé-retraite Sun Life est moins flexible que le produit phare de l’assureur, Assurance de soins de longue durée Sun Life. Il vise d’ailleurs un bassin plus restreint d’assurés, soit ceux qui approchent la retraite ou qui y sont déjà.

Doté de définitions équivalentes au produit traditionnel, Assistance Santé-retraite se montre moins généreux dans d’autres options, notamment les primes et les prestations. Le produit est payable à vie seulement, tandis que son vis-à-vis offre aussi une période de paiement de 25 ans ou jusqu’au 65e anniversaire de l’assuré. Aussi, seule la durée des prestations illimitées est offerte, alors que le produit traditionnel offre aussi des durées de 100, 150 et 250 semaines. L’émission du nouveau produit se limite aux 45 à 71 ans, tandis que le produit traditionnel est accessible dès l’âge de 21 ans et jusqu’à 80 ans. L’assuré peut utiliser ses prestations comme bon lui semble et n’a pas à fournir de preuve des services qu’il a reçus. En outre, les délais d’attente offerts avant que le début du versement des prestations sont de 365 et de 730 jours, plutôt que 90 et 180 jours.

Sun Life explique dans son guide aux conseillers que des délais d’attente plus longs « permettent de mieux gérer les risques liés à la santé associés aux dernières phases de la retraite et au vieillissement », un créneau qu’elle dit viser avec ce produit. Malgré cette attente, l’assuré bénéficie d’une aide physique immédiate pour se déplacer et se laver, ajoute le document.

Publicité
Sur le même sujet …