MENU

Des roses, du chocolat ou une assurance vie pour la St-Valentin?

par Andrew Rickard | 14 février 2015 10h39

La firme de recherche LIMRA s’est questionné à savoir pourquoi des roses, du chocolat ou encore un bijou étaient un meilleur cadeau qu’une assurance vie en cette journée de Saint-Valentin.

LIMRA ne remet pas en question la valeur de ces cadeaux, mais se demande pourquoi les gens y investissent plus facilement que dans une assurance vie. La firme de recherche attribue le tout à une méconnaissance du cout réel d’une protection d’assurance vie.

Pour établir ses dires, LIMRA s’appuie sur un sondage mené aux États-Unis par le National Retail Federation, qui indique que le les consommateurs dépenseront en moyenne 142,31 $ pour la St-Valentin en cadeaux pour leurs proches.

« De par nos recherches, nous avons établi que trois consommateurs sur dix croient que leur conjoint devrait détenir plus d’assurance vie et 80 % des gens croient qu’il est essentiel d’avoir une telle protection. Malgré tout, 63 % des gens n’en achètent pas, car ils croient que c’est trop cher, une interprétation erronée à notre sens », indique LIMRA.

La firme de recherche affirme que les gens ont tendance à surévaluer le cout de l’assurance vie. Dans l’un de ces sondages, LIMRA a demandé à des consommateurs à combien ils estimaient le cout annuel d’une assurance temporaire de 250 000 $. La réponse moyenne était de 400 $. Ceux de 25 ans et moins, qui paient pourtant moins cher vu leur jeune âge, l’estimaient à 1 000 $. Or, il est possible d’obtenir une telle protection pour 150 $ par an, rappelle LIMRA.

« Comme le cout annuel d’un contrat d’assurance vie équivaut à celui dépensé en moyenne pour la St-Valentin, cela peut représenter une belle entrée en matière pour un conseiller financier qui veut aborder un client », indique LIMRA.

Publicité