MENU

Desjardins triple son bénéfice en IARD

par Hubert Roy | 27 août 2015 13h05

Desjardins Groupe d’assurances générales (DGAG) a affiché un résultat net de 184,8 millions de dollars (M$) au second trimestre de 2015. Pour la même période l’an dernier, ce chiffre était de 49,4 M$. Les primes souscrites directes se sont élevées à 1 133,1 M$, en hausse par rapport aux 616,4 M$ déclarés au deuxième trimestre de 2014. Ces augmentations reflètent l’ajout des activités canadiennes d’assurance de dommages de State Farm, indique Desjardins.

L’assureur a présenté un ratio combiné de 72,6 %. Desjardins attribue cette performance, qualifiée d’excellente par l’assureur aux bas ratios des sinistres enregistrés dans tous ses segments d’affaire en raison, notamment, de conditions météorologiques favorables dans une grande partie du pays.

Pour les six premiers mois de 2015, le résultat net de DGAG s’est élevé à 258,5 M$, en hausse par rapport aux 66,2 M$ enregistrés au cours du même semestre en 2014. Les primes souscrites directes sont passées de 1 127,6 M$ au premier semestre de 2014 à 2 041,8 M$ cette année. Le ratio combiné a été de 88,2 %, une amélioration de 10,6 points de pourcentage par rapport à la même période l’an dernier.

« Ce fut un excellent trimestre tant sur le plan de la rentabilité que sur celui de la croissance, a commenté Sylvie Paquette, présidente et chef de l’exploitation de DGAG. En dépit d’un marché très concurrentiel, nous avons maintenu une forte croissance interne qui, excluant les activités acquises de State Farm, a été de 8 % au cours du trimestre et de 7,5 % pour la première moitié de l’année. De plus, l’intégration des activités canadiennes de State Farm, malgré sa complexité, progresse selon l’échéancier prévu. »

Publicité
Sur le même sujet …