MENU

Deuxième mandat pour Pascale Cauchi

par La rédaction | 23 janvier 2006 19h54

Élue pour la deuxième année consécutive à la tête de la Table ronde des millionnaires, Pascale Cauchi entend poursuivre la mission qu’elle s’est fixée : encourager les conseillers québécois qui se qualifient à se rendre aux réunions de la prestigieuse association.

Lors de son précédent mandat, qui a pris fin en août dernier, Pascale Cauchi, présidente de Pascale Cauchi inc., avait fait le pari de rencontrer un maximum de conseillers et de les motiver à devenir membres de la TRDM.

Pari tenu! En 2004-2005, Mme Cauchi a effectué plus d’une douzaine de conférences devant des groupes de 30 à 100 personnes à chaque fois. De plus, contrairement aux années antérieures où guère plus d’une vingtaine de membres se rendaient à la réunion annuelle de la Table ronde des millionnaires, celle de juin 2005 tenue à la Nouvelle Orléans a accueilli quelque 70 Québécois. Pascale Cauchi s’est déclarée satisfaite des résultats et indique avoir d’ores et déjà pris des engagements pour présenter d’autres conférences.

En plus de vouloir continuer à motiver ceux qui ne connaissent pas encore l’organisation à en devenir membre, elle entend aussi pousser ceux qui le sont à se rendre à la prochaine réunion qui se déroulera à San Diego en juin 2006. « Je compte envoyer un courriel à tous ceux qui sont venus cette année pour leur rappeler qu’ils ont promis d’y retourner. En fait, je vais m’occuper un peu plus de tous ceux qui y sont allés et leur dire qu’on y repart! », lance Mme Cauchi.

Pascale Cauchi compte se battre aussi sur un autre front cette année. Elle souhaite convaincre le service de traduction du MDRT de s’assurer que les francophones, et particulièrement les Québécois, puissent suivre les conférences ou naviguer sur le site du Million Dollar Round Table en français. « Mais pour ça il faut qu’il y ait une audience suffisante », argue-t-elle.

Partage de connaissances

Au dire des personnes interrogées par le Journal de l’assurance, et qui ont assisté à leur première réunion cette année, ce qui frappe le plus c’est le partage de connaissances entre tous ces gens qui ne se sont jamais vus et l’énergie qui se dégage de cette foule multiculturelle. « Je suis revenue de là avec une multitude d’idées que je suis capable de mettre en application immédiatement », révèle Marilyn Morrow, directrice de la formation pour la Financière Liberté 55.

Pour Robert Tozzi, conseiller au sein de la même compagnie, le partage de connaissances avec des conseillers d’autres pays vaut son pesant d’or. Selon lui, certaines tendances qui ont court à l’étranger pourraient poindre au Québec tôt ou tard.

Il fait allusion, entre autres, aux pays où l’industrie fonctionne avec un système de rémunération à honoraires professionnels, ou encore là où les banques peuvent vendre des produits d’assurance. « Ça nous permet de prendre le pouls de l’industrie et quand on rentre chez nous, on peut adapter notre pratique tout de suite », explique-t-il.

Mado Leblanc, présidente du cabinet Vision PME Services financiers inc., a elle aussi commencé à mettre à profit les bienfaits acquis lors de sa première réunion. En l’occurrence, elle est tellement enchantée de son séjour qu’elle a entrepris de motiver son associé pour que lui aussi se qualifie et que tous deux aillent en Californie l’an prochain.

De plus, parmi les conseils qu’elle a particulièrement aimés, figurent ceux relatifs à la conciliation travail, famille. « Les animateurs mettent l’accent sur l’importance de trouver l’équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle. Tous les Top of the table le disent, il faut chercher l’équilibre à tous les niveaux. », indique Mme Leblanc.

M. Tozzi et Mme Morrow partagent aussi ce point de vue et entendent désormais intégrer ce concept à leur vie. « On en parlait déjà, révèle Mme Morrow mais le fait d’avoir des témoignages, ça vient appuyer ce que l’on avance », poursuit-elle.

Qualification au Million Dollar Round Table
  • Commissions de première année requises pour 2005 :
  • Canada Membre $57 700
  • Court of the Table $173 100
  • Top of the Table $346 200
Commissions de première année pour 2006 :
  • Canada Membre $59 300
  • Court of the Table $177 900
  • Top of the Table $355 800
Publicité