MENU

Echelon : croissance en entreprises et en automobile en Ontario

par Andrea Lubeck | 25 juillet 2017 07h00

Serge Lavoie

Au premier trimestre de 2017, Echelon Assurance a enregistré une hausse de 30 % de ses primes directes souscrites, celles-ci s’établissant à 54,6 millions de dollars (M$).

Cette croissance est attribuable en partie à l’assurance automobile des particuliers en Ontario et au secteur de l’assurance des entreprises, a affirmé Serge Lavoie, président et chef de la direction de l’assureur. « La réponse du marché à nos produits de transport routier de longue distance et d’automobile commerciale est très positive et nous étendons notre offre à de nouvelles régions pour répondre à la demande », a-t-il expliqué, lors d’une téléconférence avec des analystes à l’occasion de la divulgation des résultats du premier trimestre 2017.

En Ontario, Echelon a procédé à un remaniement de ses territoires, en a conquis de nouveaux, et a revu ses prix à la hausse, après avoir récemment reçu l’approbation de la Commission des services financiers de l’Ontario.

Pour ce qui est du secteur de l’assurance des entreprises, les nouveaux produits, tels que le cautionnement, et le transport routier de longue distance, introduits sur les marchés en 2016, de même que les produits existants d’assurance auto, et biens commerciaux, sur lesquels l’assureur s’est davantage concentré, portent leurs fruits.

Face à toute cette croissance, M. Lavoie assure que les différentes infrastructures de l’assureur sont prêtes à la supporter, après qu’un analyste s’en soit inquiété. « Nous avons fait le pari d’investir dans nos ressources, nous avons maintenant un système informatique convivial, fiable et performant et une équipe d’expérience. »

Par ailleurs, Echelon a procédé au lancement progressif d’un nouveau système informatique. Au moment de l’appel, celui-ci devait être lancé au Québec à la fin du mois de mai, après une période d’essai, et mis en ligne en Alberta au début du mois de juin, alors que les provinces des Maritimes, l’Ontario et la Colombie-Britannique l’utilisent déjà.

Publicité
Sur le même sujet …