MENU

Entente exclusive entre ACE et Excel pour distribuer une assurance locataire

par Vicky Poitras | 16 août 2010 17h50

ACE INA Assurance vie vient de conclure une entente exclusive de deux ans avec l'agent général Force financière Excel pour la vente d'un produit d'assurance locataire à émission garantie nommé ProtègeBail.Police individuelle tarifée sur une base collective, le produit offre aux locataires de 18 à 65 ans des prestations en cas de décès, maladies graves, perte d'emploi involontaire et invalidité totale. La version anglaise du produit porte le nom de RentSure. Les primes sont uniformes et le renouvellement de la police est garanti. Les taux ne sont toutefois pas garantis, mais ils ne peuvent être augmentés que pour toute une catégorie d'assurés.

Excel distribue ce produit aux locataires seulement. L'assurance coûte 4,17 $ par unité de 100 $ et la couverture minimale est de 300 $ par mois. Il en coûtera par exemple 25 $ par mois à un locataire pour assurer un loyer mensuel de 600 $ en vertu de Protège-Bail.

Les données d'Excel révèlent que le locataire moyen au Québec paie un loyer mensuel de 600$. « Ces personnes sont souvent mal protégées ou n'ont aucune assurance », a expliqué au Journal de l'assurance James McMahon, président directeur général.

Excel veut approcher cette clientèle directement ou en approchant les propriétaires d'édifices à logement multiples. « Nous irons voir des propriétaires de 1 500, 2 000, 3 000 logements pour leur proposer d'inclure la protection dans leur loyer de base. Par exemple, au lieu d'offrir un mois de loyer gratuit, ils pourraient offrir cette protection. » M. McMahon était d'ailleurs sur le point de signer une entente avec l'association des propriétaires du Québec (APQ) en ce sens au moment de fermer la présente édition. « Au terme de cette entente, l'APQ nous permettra d'entrer en contact avec ses membres. » Il précise que la police appartient au locataire assuré, et qu'elle le « suivra » s'il déménage.

C'est un produit de masse basé sur le volume, ajoute M. McMahon. « Nous escomptons recueillir un million$ de primes dès la première année. Nous nous attendons à beaucoup plus dans les années suivantes car il y a beaucoup de locataires à assurer. » ProtègeBail, qu'il décrit comme un produit de type accident-maladie, gratifie le conseiller d'une commission nivelée de 12% à vie, sur le volume en vigueur.

La notion de prestations du vivant est centrale dans ce produit. Les protections de maladies graves, d'invalidité et de perte d'emploi donnent droit à une prestation mensuelle qui peut se prolonger jusqu'à 6 mois. La prestation mensuelle maximale est de 3 400 $. La somme forfaitaire versée en cas de décès correspond de son côté à 10 fois le montant des prestations mensuelles choisi par l'assuré, jusqu'à un maximum de 34 000 $.

Le volet maladies graves couvre huit maladies : cancer, crise cardiaque, accident vasculaire cérébrale, pontage aortocoronarien, paralysie, coma, cécité et surdité. Pour être admissible à la prestation pour perte d'emploi involontaire ou d'invalidité totale, l'assuré doit travailler depuis au moins 6 mois à 20 heuressemaine ou plus. Il y a une période d'attente de 30 jours avant de recevoir les prestations mensuelles. L'assurance est de plus premier payeur et il n'y a aucune coordination des prestations avec d'autres régimes.

Publicité