MENU

Foresters se réorganise pour renforcer sa présence dans ses créneaux

par Alain Thériault | 21 mai 2015 10h37

Présent aux États-Unis, où il est le 44e plus gros assureur, et au Royaume-Uni où il a accru notablement sa part de marché, Foresters se décrit comme un joueur de niche au Canada. Pour optimiser son capital intellectuel et mieux rentabiliser ses créneaux, son PDG Tony Garcia a réorganisé l’entreprise, en lui faisant adopter une stratégie axée sur la gestion des risques internationale.garcia_tony_article_2Lorsqu’il a joint Foresters à titre de PDG en mai 2014, Tony Garcia s’est donné comme mission d’optimiser le capital intellectuel de la compagnie dans toutes ses sphères d’activités. En entrevue avec le Journal de l’assurance, il a confié avoir passé les trois premiers mois à comprendre l’organisation. Le but de cette introspection : se donner une structure qui lui permette de fournir un levier à ce capital, et ainsi assurer une croissance rentable à long terme.

Dans cette veine, il a restructuré l’organisation en aout 2014. Pièce majeure dans son plan, il a créé la division Assurance vie Amérique du Nord. M. Garcia destine cette entité à chapeauter ses activités d’assurance, ses relations avec les distributeurs, le développement des produits et la tarification, et ce, tant au Canada qu’aux États-Unis. Dans la foulée, il a créé le poste de vice-président exécutif et président de la division Assurance vie Amérique du Nord, dont hérite alors Tony Poole. Poste qu’il a quitté à la fin de 2014. M. Garcia a récemment nommé Cheryl Neal à ce poste. Mme Neal oeuvrait depuis 2008 pour Liberty Mutual Insurance, à titre de vice-présidente exécutive, marchés individuels, et présidente, vie individuelle.

Gérer efficacement les risques

Précédemment, Tony Garcia a nommé Sharon Giffen vice-présidente principale et chef des risques au niveau international. « La gestion des risques est une discipline en croissance dans les institutions financières. Notre capacité de gérer efficacement les risques crée ainsi un avantage concurrentiel dans notre marché, croit M. Garcia. Sharon veillera à ce que le service de renseignement sur les risques soit intégré dans notre processus de planification stratégique et implanté dans nos prises de décision à travers l’organisation. Cela nous permettra de répondre aux demandes accrues des différents régulateurs. »

Quand le conseil d’administration est allé chercher Tony Garcia chez Western and Southern Agency Group, dont il était le président à Cincinnati, en Ohio, il a vu en ce dirigeant l’homme capable de poursuivre la mission fondamentale de Foresters. Une mission qui repose depuis sa fondation sur son rôle d’assureur fraternel. Par exemple, Foresters offre à ses membres (les assurés), des garanties connexes aux produits d’assurance, telles des bourses d’études pour les orphelins.

Rentabilité à long terme

La priorité de M. Garcia est de maintenir une santé financière et une rentabilité à long terme. Nous y parviendrons en nous concentrant sur la gestion des risques et l’expertise. Avec la nouvelle structure qui lui permet d’atteindre ces objectifs, l’assureur s’estime en outre bien placé pour desservir ses créneaux au meilleur de ses capacités. Il a récemment revampé ses produits de vie entière pour interpeller davantage ses conseillers.

Publicité