MENU

Forte croissance des ventes d’assurance vie au premier trimestre de 2014

par Alain Thériault | 18 août 2014 09h00

Les primes d’assurance vie entière ont contribué à faire connaitre une forte hausse des ventes d’assurance vie au Canada lors du premier trimestre. L’assurance vie universelle demeure pour sa part en recul.L’assurance vie a vu ses ventes croitre de 10 % au premier trimestre de 2014, par rapport au premier trimestre de 2013, pour s’établir à plus de 288 millions de dollars (M$) en termes de primes annualisées, révèle le dernier sondage de LIMRA sur les ventes réalisées au Canada.

La vente d’une police à un trimestre donné est calculée selon sa prime annuelle totale, d’où la notion de prime annualisée. LIMRA précise que les primes annuelles incluent 10 % des primes uniques, soit celles des produits où une seule prime versée au départ suffit à couvrir toute la durée du contrat. Elles excluent toutefois les primes excédentaires versées au sein des programmes d’assurance vie universelle.

Ces résultats s’inscrivent dans une longue tendance. Il se vend plus de primes annualisées que jamais au Canada, selon un autre rapport de LIMRA sur les tendances de vente de 1995 à 2013.

Les ventes en termes de primes annualisées ont atteint un sommet de 1,26 milliard de dollars (G$) en 2013, soit une croissance de 2 %. Le total des primes annualisées est d’ailleurs en croissance constante depuis 1995, où il s’était établi à 619 M$. LIMRA précise dans son étude que les statistiques des ventes d’assurance vie entière incluent celle d’assurance vie temporaire 100 ans (T-100).

Performance exceptionnelle de la vie entière

Les résultats du premier trimestre de 2014 affichent une forte croissance grâce à la performance exceptionnelle de l’assurance vie entière. Ses primes ont crû de 25 % au premier trimestre de 2014, par rapport au premier trimestre de 2013. Celles de la vie universelle ont reculé de 6 % durant la même période. Les ventes d’assurance vie temporaire sont demeurées stables avec une croissance de 1 % des primes annualisées.

L’analyste de LIMRA responsable du sondage, Rob Kanehl, observe que le déclin des ventes d’assurance vie universelle a ralenti considérablement. Il indique que celui-ci a été inférieur à 10 % pour une première fois depuis le deuxième trimestre de 2012 en termes de primes annualisées. « Si le marché de la vie universelle se stabilise et que les ventes d’assurance vie entière continuent de gonfler, ces tendances propulseront la croissance de l’industrie encore plus », dit-il.

Avec 160 395 ventes en ce premier trimestre, le nombre de polices est toutefois inférieur de 7 % à ce qu’il était au même trimestre de 2013. La prime annualisée moyenne par police a fortement augmenté. Elle a été de 1 796 $ au premier trimestre, soit 18 % de plus qu’au premier trimestre de 2013.

« Le déclin dans le nombre de polices vendues résulte en grande partie d’un fournisseur, en regard de ses produits d’assurance temporaire, révèle M. Kanehl. Sans ce facteur, ce nombre aurait été identique à celui de la période de comparaison précédente. »

Toujours en termes de ventes selon les primes annualisées, le réseau de distribution indépendant s’est montré le plus performant, avec une croissance de 14 % de ses ventes. La performance de ce réseau, habituellement portée par les ventes de vie universelle, a été alimentée au premier trimestre de 2014 d’une croissance de 38 % des ventes de vie entière par rapport au premier trimestre de 2013. Les ventes de vie universelle ont décliné de 5 % chez les indépendants durant cette période de comparaison.

Le réseau captif (agents affiliés) a pour sa part vu ses ventes croitre de 5 %. L’assurance vie entière demeure le moteur de croissance du réseau captif, avec une progression de 10 %, alors que ses ventes de vie universelle ont reculé de 10 % entre les premiers trimestres de 2013 et de 2014.

Publicité
Sur le même sujet …