MENU

Fraude à l’assurance : Aviva félicite la police ontarienne

par Mathieu Carbasse | 28 novembre 2014 11h06

Aviva Canada a tenu à féliciter la police régionale de Durham, les services de police de Toronto ainsi que le bureau du procureur de la Couronne de l'Ontario pour les efforts déployés afin de traduire des fraudeurs à l'assurance devant les tribunaux.

« Plus nous verrons les fraudeurs punis d’une façon appropriée, plus nous constaterons une baisse de ce type d'activité qui coûte à tous les clients d'assurance, a déclaré Gordon Rasbach, vice-président, surveillance anti-fraude, chez Aviva Canada. Les peines de prison, les paiements de restitution et les autres sanctions lourdes sont essentielles pour dissuader de futures tentatives de fraudes. »

Le 13 novembre dernier, la Cour supérieure de justice a condamné Robert Hickspour pour une fausse déclaration de vol, à quatre mois de détention, suivie de 18 mois de probation. Il a également été condamné à restituer 9 232 $ à Aviva Canada. En décembre 2011, M. Hicks avait reçu un règlement de 9 500 $ de la part d’Aviva Canada pour le vol de son pick-up. Un an et demi plus tard, le centre d'information sur la fraude d'Aviva Canada avait reçu une dénonciation anonyme affirmant que le véhicule de M. Hicks n’avait pas été volé et qu’il était stationné dans une unité de stockage à Newcastle, en Ontario. La police régionale de Durham avait immédiatement été contactée et avait arrêté M. Hicks le jour même.

Dans une autre affaire, le 14 novembre, Aviva Canada a reçu 12 990 $ en dédommagement dans le cadre d'un accident survenu en janvier 2012. Rakio Shire a plaidé coupable aux accusations d’usage de documents contrefaits et de complot en vue de commettre un acte criminel. Placée en libération conditionnelle, elle a été condamnée à une période probatoire de trois ans. Elle a aussi été condamnée à payer la restitution à Aviva Canada de 12 900 $.

Chaque année, l'impact de la fraude à l'assurance au Canada est estimé à plus de 1,6 milliard de dollars.

Publicité