MENU

Hub lance des services d’assurance et de gestion de risques pour l’industrie du cannabis

par Justine Montminy | 17 août 2018 09h45

Hub International lance des services complets d’assurance et de gestion des risques liés au cannabis qui s’adresse aux producteurs, distributeurs et détaillants de cannabis médical et récréatif. Le Journal de l’assurance s’est entretenu avec le responsable du segment des États-Unis pour le cannabis, TJ Frost.

La légalisation du cannabis au Canada, prévue pour le 17 octobre prochain, représentait une opportunité pour HUB. « Nous avons commencé nos activités en lien avec l’industrie aux États-Unis depuis 2014. Lorsque nous avons appris que la légalisation était prévue au Canada en entier, nous avons sauté sur l’occasion pour mettre sur pied ces services, car nous voulions être les experts en la matière », explique M. Frost.

Un produit pour les entreprises

Ces nouveaux services s’adressent aux entreprises qui œuvrent directement dans le domaine du cannabis. Toutefois, de nombreuses sources qui travaillent dans l’industrie ont confié au Journal de l’assurance que trouver un assureur pour leur entreprise était difficile, voire même impossible.

« Il existe beaucoup d’incompréhension dans l’industrie du cannabis en ce qui concerne l’assurance. Les compagnies qui détiennent une assurance sont parfois sous-assurées et nous en trouvons plusieurs qui ne réalisent pas qu'il y a une solution pour elles sur le marché. Nous sommes prêts à assurer le milieu. La demande était très forte auprès des entreprises », ajoute M. Frost.

Les services de Hub comprennent entre autres l’assurance responsabilité, l’assurance récolte, les couvertures de risques, tels que le crime et les cyberattaques ainsi que l’évaluation de risque et la planification stratégique et conformité des avantages sociaux.

Différence du marché canadien

Le cannabis n’est pas légal selon la loi fédérale américaine, puisque la décision de légaliser revient aux états. Actuellement 29 états, en plus du District de Columbia, Guam et Puerto Rico autorisent l’utilisation du cannabis thérapeutique et huit états ont légalisé le cannabis à usage récréatif.

« C’est sûr que les services au Canada vont différer un peu de ceux offerts aux États-Unis en raison des lois. Toutefois, peu importe où ou qui nous assurons, nous sommes des experts dans ce type de risques. Nous voulons que tous soient couverts de la même façon que nous le serions. Nous valorisons aussi une approche de conseil et une solution basée sur chaque risque », dit M. Frost.

Publicité
Sur le même sujet …