MENU

IARD : des résultats à l’encre rouge au premier trimestre

par Vicky Poitras | 29 septembre 2008 14h04

Les assureurs de dommages du Canada ont connu un premier trimestre difficile. Pour la première fois depuis 2002, leurs résultats techniques sont déficitaires. Leurs ratios combinés sont aussi dans le rouge.C’est ce que révèlent des chiffres compilés par les firmes MSA Research et Baron Insurance Services et dévoilés dans leur publication commune MSA/Baron Outlook Report. Les assureurs IARD du Canada ont enregistré des pertes de 353 millions de dollars (M$) au niveau des résultats techniques au premier trimestre de 2008, comparativement à un surplus de 290 M$ à pareille date en 2007. Pour ce qui est du ratio combiné, il s’établit à 104,28 pour le premier trimestre de 2008. Il était à 96,39 au premier trimestre de 2007.

Joel Baker, président de MSA Research, reconnaît que le premier trimestre est toujours plus difficile pour les assureurs vu le climat canadien. Néanmoins, il n’y pas que l’hiver qui est en cause en 2008. « La détérioration des affaires en assurance automobile, les changements probables à la législation albertaine en assurance auto et les marchés volatils ont eu un impact sur les résultats financiers des assureurs IARD. La détérioration des résultats a débuté au troisième trimestre de 2007, s’est poursuivie au quatrième trimestre de 2007 et a atteint un pic au premier trimestre de 2008, poussée par les événements météorologiques violents », dit-il.

MSA et Baron notent aussi que les profits des assureurs des affaires aux particuliers ainsi que multi-lignes ont fléchi de 41 % au premier trimestre de 2008 par rapport au premier trimestre de 2007, passant de 421 à 248 M$. Leur volume de primes a quant à lui baissé de 3,4 %. Au premier trimestre de 2007, ils avaient un volume de primes de 5,2 milliards de dollars (G$). Au premier trimestre de 2008, il est passé à 5 G$. Quant au ratio combiné, il est de 106,6 au premier trimestre de 2008, contre 99,6 au premier trimestre de 2007.

Les deux firmes croient que les assureurs auprès des particuliers sont sur le point de connaître une période difficile, qui pourrait se prolonger au cours des prochains trimestres. M. Baker note que les résultats en assurance automobile en Ontario se détériorent rapidement et qu’ils sont aux niveaux de la précédente baisse survenue au début des années 2000. L’Alberta subit aussi un tel recul. De plus, les résultats en habitation ont connu une détérioration en Ontario, au Québec, à l’Île-du-Prince-Édouard et au Nouveau-Brunswick en raison des nombreuses tempêtes de neige.

Quant aux assureurs présents en assurance aux entreprises, ils ont vu leur volume de primes baisser de 6 % par rapport au premier trimestre de 2007. Il est passé de 2 à 1,9 G$ du premier trimestre de 2007 au premier trimestre de 2008.

Leur ratio combiné est à 99,6 pour le premier trimestre de 2008. Il était à 87,5 au premier trimestre 2007. Leurs profits sont en baisse de 7,6 %. Ils s’établissent à 267 M$ pour le premier trimestre 2008, contre 289 M$ au premier trimestre 2007.

« C’est la première fois depuis un bon moment qu’on voit les assureurs commerciaux subir une baisse. La tarification inadéquate pourrait commencer à peser sur les résultats », dit M. Baker.

Publicité
Sur le même sujet …