MENU

iGeny mise sur les plugs and play

par Denis Méthot | 22 avril 2015 09h00

iGeny, né en 2012 des propres besoins ressentis par son fondateur, Daniel Guillemette, a d’abord fait cavalier seul avant d’établir un partenariat avec Kronos Technologies dans le développement de certaines solutions, notamment ScanSquad, ou pour jeter une passerelle entre les deux familles de produits.

guillemette_danielSelon Daniel Guillemette, les outils qu’il est en train de développer pour demain sont des plug and play. D’ici cinq ans, ce que le conseiller va voir arriver, croit le patron d’iGeny, ce sont tous des outils plug and play.


« Le conseiller de 66 ans, seul, indépendant, dans son sous-sol, c’est une époque terminée, entrevoit-il. La jeune génération va prendre la relève et elle veut des outils plug and play. Tu ouvres l’ordinateur et ça marche. Je ne peux pas concevoir que les outils qui vont apparaître seront autre chose que des plug and play ».

iGeny commercialise en outre IGeny Pro, un front-office, qui automatise des opérations répétitives et routinières en diminuant au minimum les risques de manquements déontologiques et d’erreurs. L’entreprise propose aussi la bibliothèque virtuelle iGeny Form, lancée en 2013 et qui contient des milliers de formulaires disponibles en français et anglais provenant de 135 fournisseurs différents, pour un total de 42 000 documents. Lancé en février 2014, iGeny propose aussi un service d’adjointes virtuelles.

De plus, iGeny s’est allié avec Kronos pour importer dans iGeny Pro toutes les données client provenant d’une base de données Kronos fictive. iGeny Pro va permettre désormais à un conseiller en sécurité financière de gérer ses opérations d’une manière aussi efficace et structurée que les grandes institutions, à un prix très bas. Les deux partenaires se sont donnés pour cible que l’importation des données Kronos vers iGeny soit pleinement fonctionnelle à la mi-avril et l’importation bidirectionnelle à l’automne 2015.

Publicité
Sur le même sujet …