MENU

Inondations : l’industrie ne peut à elle seule répondre

par Hubert Roy | 13 août 2014 09h00

Invité à commenter le dossier de la couverture des inondations au Canada, Karen Gavan, PDG d’Assurances Economical, a affirmé que l’industrie de l’assurance ne pouvait à elle seule fournir un soutien adéquat aux consommateurs.« L’industrie ne peut être le fournisseur en assurance contre les inondations sans l’engagement des différents paliers de gouvernement. C’est clair comme le cristal. Il faut aussi implanter des changements qui permettront de s’attaquer de façon proactive à ce risque grandissant », a-t-elle soutenu lors de l’assemblée générale annuelle de l’entreprise tenue à la fin de juin.

Elle ajoute que les gouvernements doivent investir dans les infrastructures pour gérer les changements climatiques, non en se fiant aux standards actuels, mais à ceux qui auront cours, dans 20, 30 ou 50 ans. « Une éducation doit être faite concernant la mitigation et la planification adéquate des désastres. L’industrie doit aussi avoir du soutien face aux graves évènements catastrophiques », dit Mme Gavan.
Pour la PDG d’Economical, un programme étendu pour couvrir les catastrophes devra impliquer les assureurs, les gouvernements et les consommateurs. « Ce sera nécessaire pour aider à gérer l’accumulation de risques qui existe déjà. C’est un problème qui requiert la collaboration de tous les participants au marché », dit-elle.

Publicité
Sur le même sujet …