MENU

Invalidité : Les ventes en recul

par Alain Thériault | 25 octobre 2011 14h50

Après une croissance de 6 % au premier trimestre de 2011, les ventes d’assurance invalidité ont subi un recul de 7 % au deuxième trimestre. comparé à la même période l’an passé. Ainsi, les ventes ont reculé de 2 % depuis le début de l’année.

Pour sa part, le nombre de polices d’assurance invalidité n’a pas bougé au deuxième trimestre. Cette stagnation contraste avec la croissance de 17 % enregistrée au premier trimestre.

À ce jour, les résultats de 2011 sont plus encourageants que ceux enregistrés les trois années précédentes. En 2008, 2009 et 2010, tant les primes annualisées que le nombre de polices vendues avaient subi une baisse. Toujours en croissance, les ventes d’assurance garantie renouvelable continuent de limiter les dégâts. En hausse de 6 %, le nombre de polices garanties vendues a été le seul indicateur positif du marché au deuxième trimestre, par rapport au même trimestre de 2010.

Lors des six premiers mois de l’année, les primes annualisées d’assurance invalidité non résiliable se sont établies à 18,4 millions de dollars (M$). C’est un recul de 7 % par rapport au même semestre l’an passé. Il s’est vendu 11 463 de ses polices, soit 7 % de moins qu’à la même période en 2010. De son côté, le produit garanti a recueilli 6 % plus de primes dans les six premiers mois de 2011 par rapport à la même période en 2010. Le nombre de ces polices a pour sa part grimpé de 16 % entre ces deux périodes de comparaison, pour atteindre 22 326.

Depuis plusieurs années, les produits garantis grugent invariablement des parts de marché au produit phare qu’est le non résiliable. Si 56 % des polices en vigueur appartiennent à la catégorie du non résiliable, 65 % des polices vendues au deuxième trimestre relevaient du garanti renouvelable.

Le non résiliable protège davantage son château-fort dans le secteur des primes en vigueur. Ces polices destinées aux professionnels commandent une prime plus élevée en moyenne que les polices garanties. Ainsi, 56 % des nouvelles primes sont allées au produit non résiliable au cours du deuxième trimestre. Les primes d’assurance non résiliable en vigueur atteignent 72 %. La prime moyenne des nouvelles ventes en non résiliable a atteint 1 602 $ par police au deuxième trimestre alors que celle des ventes en garanti renouvelable s’est limitée à 625 $.

Publicité
Sur le même sujet …