MENU

Invesco lancera un robot-conseiller

par Alain Thériault | 15 février 2017 08h30

Invesco Canada lancera une plateforme numérique que le conseiller pourra mettre à la disposition de son client. Il croit que les conseillers gagneront en rentabilité à utiliser de tels outils.

Pour soutenir les conseillers indépendants vers la gestion à honoraires, Invesco Canada importera sous peu au pays sa technologie américaine Gem Step. Un pas vers le robot-conseiller pour le client, au service du conseiller.

L’outil permettra au client de construire son portefeuille, de remplir son profil d’investisseur ou d’autres paperasseries, alors que le conseiller pourra se concentrer sur la planification de son client.

Il sera destiné aux conseillers indépendants, qui constituent le seul réseau d’Invesco au Canada, comme dans les 19 autres pays où la firme est présente, avec ses quelque 800 milliards de dollars (G$) d’actif sous gestion. La date du lancement n’est pas connue.

Pas question d’écarter le conseiller, renchérit son PDG Peter Intraligi. « Un conseiller fera plus que simplement construire un portefeuille, il parlera de volatilité des marchés, de planification successorale et à la retraite. Il est possible de servir les clients avec une plateforme numérique, mais les services de planification financière ne pourront être dispensés numériquement. »

Il a souligné l’importance pour les conseillers d’embrasser ces nouvelles technologies par lesquelles ils pourront faciliter la vie à leurs clients, et la leur. Il dit ne pas voir pourquoi un client ne pourrait remplir seul en ligne son profil de l’investisseur. « La technologie peut rendre les conseillers plus efficaces et plus productifs. »

Elle n’est pas que pour les milléniaux, ajoute M. Intraligi. « Tous les clients auront des attentes envers les conseillers en matière de nouvelles technologies. À quand remonte la dernière fois que vous avez payé vos comptes en succursale ? Les gens auront toujours besoin d’un conseiller, mais veulent-ils remplir des formulaires en leur présence, ou le faire le samedi matin avec un café

Publicité