MENU

Johnson Insurance investit pour améliorer la qualité de vie des aînés

par Mathieu Carbasse | 21 octobre 2015 11h01

(de gauche à droite) June Szeman, présidente de la Fondation ERO; Ken Bennett, président de Johnson Insurance; Valerie Mah, présidente d'ERO; Jim Grieve, directeur exécutif de la Fondation ERO.

Johnson Insurance vient d’annoncer la conclusion d’un partenariat avec la Fondation des enseignantes et enseignants retraités de l’Ontario (ERO) afin d’améliorer la qualité de vie des personnes âgées au Canada. La compagnie d’assurance  investira  ainsi 250 000 dollars sur cinq ans pour soutenir les initiatives de la Fondation. L'investissement comprend un investissement immédiat de 50.000 $, suivi par une série de quatre autres investissements jusqu'en 2019.

Cette annonce intervient à un virage dans l'histoire canadienne puisqu’il y a désormais plus de personnes âgées de 65 ans et plus (16,1 %) que d’enfants âgés de 0 à 14 ans (16 %). Statistique Canada rapporte même que la proportion de personnes âgées de 65 ans et plus représenteront 20,1 % de la population au 1er Juillet, 2024, tandis que ceux âgés de 0 à 14 ans devraient représenter 16,3 %.

«Le vieillissement est un processus long de la vie que nous expérimentons tous d’une façon ou d’une autre, explique le Dr. Paula Rochon de l'Université de Toronto. Apprendre davantage sur les complexités du vieillissement est la clé pour assurer les meilleurs soins possibles à notre population vieillissante. »

« La qualité de vie des aînés au Canada est une priorité pour Johnson Insurance, ajoute pour sa part le président de la compagnie, Ken Bennett. Nous reconnaissons le rôle précieux de la Fondation et sommes fiers d'appuyer des initiatives qui aideront à améliorer la longévité de notre population. »

Publicité
Sur le même sujet …