MENU

La Capitale acquiert 50 % de Promutuel Vie

par Vicky Poitras | 29 août 2008 15h49

La Capitale Groupe financier a acquis 50 % de l’actionnariat de Promutuel Vie, la filiale d’assurance vie du Groupe Promutuel. Par cette entente, Promutuel Vie distribue les produits de La Capitale en vie.C’est ce qu’ont confirmé Claude Robitaille, chef de la direction de Promutuel, et Robert St-Denis, président et chef de l’exploitation de La Capitale Groupe financier, au Journal de l’assurance.

Les deux mutuelles ont établi un partenariat il y a deux ans. Le transfert d’actions a eu lieu le 21 décembre 2007, et ce, rétroactivement au 1er janvier 2007. Le reste de l’actionnariat demeure chez Promutuel dans deux entités : Promutuel Réassurance et Fonds de placement Promutuel.

« Nous avions entrepris une réflexion en 2006 au Groupe Promutuel en ce qui a trait à nos activités en assurance vie, explique M. Robitaille. Nous avons ensuite rencontré les gens de La Capitale pour évaluer la possibilité de travailler ensemble. La Capitale avait les produits et nous avions le réseau. Nous avons entamé des démarches auprès de l’Autorité des marchés financiers et avons commencé à travailler ensemble parallèlement.»

M. St-Denis souligne que les deux mutuelles sont complémentaires en ce qui a trait à l’assurance vie. « Chacun a ses forces. La Capitale en tant que manufacturier de produits d’assurance vie et Promutuel en tant que distributeur. Nous avons des valeurs communes, ce qui rend ce partenariat réalisable », dit-il.

Les deux hommes excluent tout rapprochement en IARD. « Nous avons pris toutes les précautions nécessaires à ce sujet. On fait abstraction de notre féroce compétition en IARD pour travailler ensemble en assurance vie. C’est innovateur. Nous sommes deux mutuelles qui voulons progresser en assurance de personnes », souligne M. Robitaille.

M. Saint-Denis abonde dans le même sens. « On fait extrêmement attention de ne pas mélanger les deux. On laisse aller les lois du marché et c’est à nos mutuelles de se développer », dit-il.

Les deux dirigeants affirment aussi que les deux groupes ne prévoient pas se fusionner à la suite de cette entente. « Nous devions prendre une décision à savoir si on restait en vie ou si on s’en retirait. D’aucune façon nous n’avons parlé d’assurances générales et on n’en parle pas encore. On s’est même assuré dans la transaction d’avoir des banques de données hermétiques. Le back office se fait à La Capitale, mais ça reste des clients de Promutuel. Les données des clients de Promutuel restent des données de Promutuel », dit M. Robitaille.

Robert Saint-Denis se dit heureux des résultats, tandis que Claude Robitaille parle même d’une hausse du simple au double des ventes de polices de Promutuel Vie en six mois en 2008 par rapport à 2007.

« Avant le partenariat, une police sur dix qu’on vendait en était une de Promutuel Vie. Le reste, on le faisait par l’entremise de notre agent général Force Financière Excel. Depuis le début de 2008, une police sur deux est une police de Promutuel Vie. Les produits de La Capitale répondent donc mieux aux besoins de nos clients que ce qu’il y avait sur le marché auparavant », dit M. Robitaille.

Promutuel Vie continue à traiter avec Excel lorsqu’un client a des besoins plus spécifiques. La Capitale traite aussi avec Excel.

Les deux assureurs visent maintenant à réaliser entre 650 000 $ et 700 000 $ de ventes sur l’ensemble de 2008. Ils affirment qu’ils sont en bonne voie de réaliser cet objectif.

Publicité
Sur le même sujet …