MENU

La Capitale s’attaquera à l’Ontario en 2009

par Vicky Poitras | 29 juin 2008 17h20

La Capitale assurances générales déploiera une stratégie de croissance en deux volets en 2009. Son plan consiste à s’attaquer au marché ontarien de l’IARD et à renforcer la présence de sa filiale L’Unique en assurance aux entreprises au Québec.« Nous prévoyons générer entre 35 à 50 M$ en primes au cours de nos trois premières années en Ontario, soit de 2009 à 2011 », a révélé au Journal de l’assurance John Strome, président et chef de l’exploitation.

« Nous avons demandé les permis nécessaires pour ce faire. Nous attendons la décision des autorités réglementaires d’un moment à l’autre », indique M. Strome.

Selon MSA Reasearch, le marché ontarien de l’assurance de dommages recèle un potentiel de 17 milliards de dollars en volume de primes directes souscrites. Il demeure suffisamment grand pour accueillir un nouveau joueur direct, estime la firme.

La croissance anticipée de l’assureur sera avant tout organique. La Capitale prévoit commercialiser ses produits IARD sous le nom de La Capitale General Insurance.

Comme autre avenue de développement, La Capitale accentuera dès 2009 la pénétration de sa filiale L’Unique assurances générales dans le marché de l’assurance aux entreprises au Québec. Elle veut accroître les montants de risques qu’elle assure.

« Pour le moment, L’Unique assure de petits risques et nous voulons assurer progressivement des risques de plus grande envergure », indique M. Strome. Il a refusé d’en divulguer la taille, mais a ajouté que la forte rentabilité du segment d’assurance aux entreprises a motivé cette décision.

Le volume de primes de La Capitale et de L’Unique dans ce secteur a atteint 28,7 M$ en 2007, en hausse de 30 %, comparativement à la même période en 2006. Ces chiffres incluent les ventes en assurance cautionnement et de produits accessoires comme les services d’assistance juridique.

Selon M. Strome, cette double stratégie vise à permettre à La Capitale de maintenir le niveau de croissance de l’assureur dans un marché qui devient de plus en plus mature.

La Capitale a augmenté de 8 % ses primes directes souscrites, qui sont passées de 426 M$ à 460 M$ de 2006 à 2007, indique le récent Rapport SCOR. Ses résultats techniques ont doublé, de 16 à 32 M$, et son rendement de l’avoir des actionnaires a progressé de 16 à 22 % au cours de la même période. Résultat : le bénéfice net de La Capitale a fait un bond de 50 % passant de 22 à 33 M$.

Ces données comprennent les résultats financiers de sa filiale L’Unique. « L’Unique a généré pour près de 20 % de nos primes totales. Les deux compagnies ont connu une nette croissance organique en 2007 », précise M. Strome.

Sur une base individuelle, La Capitale a vu son volume de primes directes souscrites augmenter de 363 à 388 M$ de 2006 à 2007, soit une hausse de 7 %, révèle M. Strome. De son côté, L’Unique a vu son volume grimper de 72 à 84 M$, en hausse de 16,7 %.

Croissance dans tous les secteurs

La Capitale explique sa croissance par la hausse de ses ventes dans tous ses secteurs d’activités. « En assurance auto, nous avons profité du maintien de la rentabilité de ce marché pour augmenter nos primes de 7,2 M$ », affirme M. Strome.

2007 a aussi permis à La Capitale de renouer avec la rentabilité en assurance habitation. « Nous avons haussé notre tarification de 5 % pour mieux refléter nos risques, ajoute-t-il. Cela ne nous a pas empêché de faire de nouvelles ventes et d’enregistrer une croissance nette de 11,4 M$. »

Le programme Assurances VR Solutions, par lequel La Capitale s’est attaqué au marché des véhicules récréatifs, est aussi en progression. « Nous avons doublé notre portefeuille. Le fait d’avoir axé notre campagne marketing directement auprès de groupes et d’associations de passionnés de motos, motoneiges, VTT, caravanes et bateaux, a fait toute la différence. Les consommateurs apprécient que nous puissions leur offrir ces produits en première ligne, sans l’obligation d’assurer aussi le véhicule ou la résidence principale », conclut M. Strome.

Publicité