MENU

La CDPSF lance ses premiers programmes exclusifs

par Mathieu Carbasse | 27 janvier 2015 09h00

Les membres de la Corporation des professionnels en services financiers (CDPSF) peuvent désormais bénéficier d’une assurance collective offerte par la Great-West, d’une assurance invalidité de RBC ainsi que d’une assurance en responsabilité fournie par Encon.« On veut vraiment accompagner nos membres et leur proposer tous les outils et services avant, pendant et après leur carrière, dit Mario Grégoire, président du conseil d’administration et directeur général de la CDPSF. Surtout, nous voulons rendre le tout plus convivial pour que nos membres se sentent accompagnés le plus possible. »

La CDPSF a mandaté SourceSanté Plus afin d’obtenir les meilleures offres en matière d’assurance maladie de groupe. Ainsi, ce sont deux nouveaux produits qui sont désormais offerts aux membres de la CDPSF : une assurance collective offerte par la Great-West et une assurance invalidité individuelle offerte par RBC.

L’assurance collective comprend une assurance vie de 50 000 $, une assurance vie pour conjoint ou époux de 10 000 $, une assurance médicaments qui prend en charge 80 % des frais avec une franchise de 5 $ par prescription. Les soins médicaux sont aussi remboursés à 80 %, et les frais paramédicaux remboursés à hauteur de 500 $ par professionnel. Enfin, l’offre propose aussi une assurance voyage pour une couverture illimitée, sans franchise et valable pour tout séjour de moins de 180 jours.

« Les gens qui ne souhaitent pas d’assurance collective doivent adhérer à l’assurance médicaments de la RAMQ. Or, la RAMQ ne couvre qu’à 67,5 % et applique dans certains cas des franchises. De plus, l’assurance médicaments de la RAMQ seule peut s’élever à 83 $ par mois alors que l’offre globale proposée par la Great-West est de 89,16 $ par mois... Puis, l’offre de la RAMQ ne couvre que 7 000 médicaments, contre 12 000 pour celle de la Great-West », dit Michel Desbiens, vice-président de SourceSanté Plus. Il est à noter que la période d’adhésion à cette offre s’étend du 1er décembre au 1er mars.

L’assurance invalidité individuelle offerte par RBC s’élève à 2 500 $ par mois, payable jusqu’à 65 ans. Un des avantages réside dans le fait qu’il n’est pas nécessaire de remplir un formulaire de 30 pages puisque le membre de la CDPSF n’aura à répondre qu’à seulement 7 questions. Il bénéficiera aussi d’un rabais de 25 % sur les tarifs pratiqués d’ordinaire par RBC. Dans ce cas, la période d’adhésion s’étend du 1er janvier au 31 mars.

« Ces deux produits couvrent la plupart des besoins en assurance des membres de la CDPSF, résume Michel Desbiens. Actuellement, il n’existe pas d’assurance collective offerte aux professionnels des services financiers. Pour les grands employeurs, oui, mais pas pour un ordre professionnel. À ma connaissance, il n’y en a jamais eu », dit-il.

Par ailleurs, la CDPSF a lancé son plan d’assurance responsabilité professionnelle nommé ALTEO en fin d’année dernière. Elle a pour objectif de promouvoir la formation, la compétence et la qualité des 32 000 professionnels en services financiers du Québec.

C’est la firme d’actuaires NCA Partenaires qui a ainsi guidé les réflexions et assumé la mise sur pied du programme. Afin de garantir une solution stable et de longue durée, NCA Partenaires a mis sur pied un fonds de stabilisation avec l’assureur Encon qui a participé activement à l’élaboration du programme.

Par ailleurs, c’est la compagnie sœur de NCA, Octave Assurances, qui jouera le rôle de gestionnaire pour assurer le développement de ce programme. Par le biais d’un comité de gestion de réclamations, Octave Assurances va pouvoir appliquer des politiques de règlement qui protègent l’intérêt et l’intégrité des membres de la CDPSF à long terme.

« Notre vision, ce n’est pas d’avoir la prime la moins chère. C’est une vision durable à long terme que nous défendons », précise Mathieu Cauchon, gestionnaire de projet chez Octave Assurances.

Publicité