MENU

La Citadelle emballée par ses ventes en maladies graves en collectif

par Marie-Josée Boucher | 19 février 2006 14h22

Les ventes du produit d’assurance maladies graves dans un régime collectif de La Citadelle ont augmenté de 30% au cours de l’année 2005 par rapport à l’année précédente, rapporte son vice-président, souscription accident maladies, Michael Finnegan.

Michael Finnegan n’a toutefois pas donné de détail sur le volume total des primes engrangées.

Selon lui, cette croissance marquée est surtout l’affaire d’un seul agent général, qui a su mobiliser l’opinion publique sur ce produit encore méconnu du public.

En effet, l’agent général torontois Future Bright n’a pas hésité à mousser le produit de La Citadelle par des réclames à la radio et à la télévision, en plus de voyager à travers le pays pour le faire connaître.

Depuis le lancement des produits d’assurance contre les maladies graves en 1995 au Canada, le produit individuel a su captiver l’attention du public, ce qui n’est pas le cas du produit collectif. Pourtant, le prix modeste de ce dernier constitue un argument massue qui le distingue nettement du produit individuel, souvent plus élevé.

Par exemple, la couverture de base offerte par La Citadelle est de 22 $ par mois par employé, affirme Michael Finnegan. Cette couverture comprend une protection pour 18 maladies et pour un montant d’assurance minimum de 15 000$. L’indemnité peut être accrue sur demande, ce qui influe toutefois sur la prime. L’offre de base comprend aussi le service d’assistance Care Navigator, qui fournit au réclamant des informations sur des services médicaux.

Dans une entreprise, l’achat de la couverture peut être optionnel sur une base individuelle. Le contrat exclut toutefois l’indemnisation pour une maladie qui aurait préalablement été tratée. Le contrat tient toutefois compte des maladies préexistantes à la signature, qui sont exclues et ce pour une période de 24 mois.

La Citadelle a été acquise par AXA en novembre 2004 dans un effort d’accroître sa présence dans le reste du Canada en assurance de dommages aux entreprises ainsi qu’en assurance collective.

Publicité
Sur le même sujet …