MENU

La pénurie de main-d’œuvre affecte les investissements des PME, selon la BDC

par La rédaction | 16 janvier 2019 13h30

Photo : Freepik

Plus de la moitié des chefs d’entreprise canadiens (53 %) envisagent de limiter leurs investissements en 2019 en raison de la pénurie de main-d’œuvre, selon un sondage de la Banque de développement du Canada (BDC) réalisé auprès de 4 204 PME. Il s’agit de la deuxième année consécutive où la difficulté à trouver des employés est citée comme premier obstacle à l’investissement, souligne la banque.

Les liquidités insuffisantes et la confiance dans l’économie canadienne sont les deux autres raisons données pour expliquer le manque d’investissement, respectivement dans 48 % et 43 % des cas.


Les éléments suivants limiteront-ils vos investissements au Canada en 2019 ?


Intentions stables malgré l’optimisme

Malgré l’optimisme des propriétaires de PME, les intentions d’investissement demeurent stables par rapport à l’an dernier, selon BDC. Cette année, 52 % des entrepreneurs feront des dépenses équivalentes ou supérieures à l’année dernière, alors que 32 % en feront moins et 9 % n’en feront pas. Les 7 % restants ont dit ne pas savoir.

BDC affirme qu’une majorité des dirigeants d’entreprise sont optimistes puisque 73 % d’entre eux ont dit s’attendre à une augmentation de leurs revenus en 2019. Cela représente une légère croissance par rapport à l’an dernier, alors que 72 % des sondés avaient répondu la même chose.

Publicité
Sur le même sujet …