MENU

La technologie financière représente l'avenir des banques canadiennes

par Mathieu Carbasse | 11 mars 2016 10h19

D'après un rapport de PwC, les banques canadiennes auraient beaucoup à gagner des innovations en matière de solutions de technologie financière (FinTech), lesquelles pourraient devenir indispensables à l'essor du secteur.

En effet, ces solutions permettent notamment de repenser les modèles opérationnels, de rationaliser les coûts, d'élargir l'accès à des marchés moins bien servis, d'innover en développant de nouveaux produits et de créer de nouvelles sources de revenus.

Créer un écosystème plus solide

« Il est primordial, pour les banques canadiennes, ne pas perdre de vue leurs objectifs à long terme. Elles doivent continuer, comme elles l'ont toujours fait, à répondre aux besoins d'un marché en constante évolution et ainsi créer un écosystème plus solide qui leur permettra d'être encore plus compétitives à l'échelle mondiale, souligne Andrew Paterson, associé et leader, Services financiers de PwC Montréal. C'est par l'innovation sur le plan des modèles d'affaires, en faisant appel à la technologie et à des structures habilitantes, tout en amorçant un virage sur le plan culturel, qu'elles pourront s'adapter aux nouvelles réalités provoquées par l'arrivée des FinTech. »

Résultats supérieurs à ceux de l'année précédente

Le rapport indique en outre que les banques canadiennes ont continué d'afficher une solide performance en 2015. Le chiffre d'affaires consolidé moyen des six grandes banques s'est ainsi établi à 21,4 milliards de dollars (G$), en hausse de 4,3 % par rapport au chiffre d'affaires de 20,5 G$ réalisé en 2014.

De plus, les résultats du premier trimestre de 2016 sont supérieurs à ceux de l'année précédente, malgré le ralentissement de l'économie, la chute des prix des produits de base et la faible croissance économique.

Publicité
Sur le même sujet …