MENU

L’Alberta investit dans l’atténuation des risques d’inondations

par La rédaction | 27 août 2019 11h30

Le gouvernement de l’Alberta a annoncé avoir investi 7,6 millions de dollars (M$) dans des infrastructures nouvelles et existantes afin d’atténuer les risques d’inondations.

Le projet vise à mieux collecter, stocker et déplacer les eaux pluviales à la suite d’évènements de pluies intenses dans la province.

« Les habitants du sud de l’Alberta ont été témoins des effets dévastateurs des inondations, souligne Celyeste Power, vice-présidente de la région de l’Ouest au Bureau d’assurance du Canada. Alors que la fréquence et l’intensité des phénomènes météorologiques violents, tels que les inondations, augmentent, nous souhaitons travailler avec le gouvernement sur des mesures d’adaptation comme celles-ci afin de mieux protéger les Albertains. Le BAC et ses membres applaudissent l’investissement du gouvernement de l’Alberta. »

Une accumulation d’évènements

Le BAC réitère que les dommages assurés liés aux intempéries se sont élevés à deux milliards de dollars en 2018. Il s’agit de la quatrième année la plus élevée jamais enregistrée.

« Cependant, contrairement à la tempête de verglas de 1998 au Québec, aux inondations de 2013 à Calgary ou au feu de forêt de Fort McMurray en 2016, aucun évènement isolé n’a provoqué le montant élevé versé pour les pertes de 2018. Au lieu de cela, les Canadiens et leurs assureurs ont subi des pertes importantes à évènements d’un océan à l’autre », rappelle Mme Power.

Québec retire de nouveau des municipalités

Le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation a, de nouveau, soustrait des municipalités de son projet de zone d’intervention spéciale (ZIS) hier, qui vise à imposer un moratoire sur la construction et la reconstruction dans des zones inondables ou à risque.

Ce sont 49 municipalités de plus qui ont été retirées de la ZIS hier, portant le nombre total à 106 depuis la publication de l’arrêté ministériel le 12 juillet dernier.

Publicité
Sur le même sujet …