MENU

L’amnésie du fumeur : risque numéro un, selon SCOR

par Alain Thériault | 21 mars 2017 07h00

Photo : Unsplash | Daniele Levis Pelusi

Le réassureur français SCOR rapporte que les tests des assureurs ont révélé la présence de cotinine, composé chimique du tabac, chez au moins 5 % à 15 % des proposants qui avaient dit ne pas fumer.

« L’amnésie du fumeur » est le risque de mortalité le plus grand pour les assureurs qui s’engagent dans un programme de souscription accéléré, indique l’assureur dans un bulletin publié en début d’année.

La présence d’un test créerait un effet de sentinelle, alors que son absence inciterait un plus grand nombre à mentir, affirme le réassureur. « Si les proposants savent que les assureurs n’exigent pas de test pour l’usage du tabac, probablement qu’un nombre encore plus grand d’entre eux souffriront de l’amnésie du fumeur », écrit SCOR. Parmi les méthodes sans tests qu’explorent SCOR et des assureurs pour dépister les fumeurs figure l’analytique faciale.

Publicité