MENU

Le Canada parmi les cinq principales cibles des investisseurs mondiaux

par Mathieu Carbasse | 23 novembre 2016 11h30

Selon le dernier sondage d'EY, le Canada compte parmi les cinq principales destinations des investissements dans le monde. Pour la première fois depuis 2013, le Canada compte en effet parmi les cinq principaux pays où les répondants prévoient s'engager activement dans des acquisitions.

« Les intentions des répondants canadiens de s'engager dans des transactions sont supérieures aux moyennes historiques pour une deuxième année d'affilée, affirme Ken Brooks, associé du groupe Services consultatifs transactionnels d'EY. C'est encourageant pour notre économie - à la fois pour la croissance et pour la façon dont le monde perçoit les entreprises canadiennes. Cet optimisme rejaillit sur la confiance dans notre économie locale. »

Les 5 principales destinations de choix des investissements sont, dans l’ordre, les États-Unis, la Chine, l’Allemagne, le Canada et enfin, la France.

Cible numéro des Américains

« Dans le secteur du pétrole et du gaz, le Canada arrive au deuxième rang - à l'échelle mondiale - des pays où conclure une transaction, poursuit M. Brooks. L'incertitude géopolitique et les problèmes macroéconomiques, dont le Brexit, viennent compliquer les investissements transfrontaliers. En fait, le Royaume-Uni ne figure plus dans la liste des cinq principales destinations pour la première fois depuis la création du Baromètre il y a sept ans.»

Selon l’étude, le Canada apparaît comme une cible toujours plus attrayante. Les répondants américains indiquent que le Canada est la première destination de leurs investissements à l'étranger, en partie en raison de la proximité du Canada, mais aussi parce que le taux de change leur est largement favorable.

Publicité