MENU

Le marché français de l’assurance santé poursuit sa mue

par Mathieu Carbasse | 07 janvier 2016 09h33

Le marché français de l’assurance santé qui représente environ 32 milliards d’euros (soit 48,5 milliards de dollars canadiens) en primes devrait connaitre de profondes mutations au cours des cinq prochaines années.

Telle est la principale conclusion d’une étude de Standard & Poor’s, qui prévoit notamment que les sociétés mutuelles d’assurance devraient continuer de ressentir les effets de la consolidation du secteur.

Le nombre de mutuelles est en effet en diminution constante depuis 10 ans. En 2014, on recensait 550 sociétés mutuelles d’assurance contre 1 158 en 2006 (voir graphique ci-dessous).  En 2014 et 2015, ce mouvement de concentration s’est accéléré par des fusions entre mutuelles et avec des acteurs d’autres segments.

 

Évolution du nombre de sociétés mutuelles d’assurance depuis 2016

Évolution du nombre de sociétés mutuelles d’assurance depuis 2016

 

De plus, les évolutions réglementaires risquent d’accentuer la standardisation de l’offre de produits et ainsi de contribuer à la réduction des facteurs de différenciation entre mutuelles et sociétés d’assurance. 

Par ailleurs, la concurrence accrue des assureurs traditionnels sur les produits moins sensibles aux taux d’intérêts, comme l’assurance santé, devraient intensifier également la pression sur les acteurs de petite taille.

La viabilité de certains petits acteurs est donc remise en question. Des incertitudes renforcées par des exigences croissantes en fonds propres et par des contraintes liées aux technologies de l’information et aux besoins en personnel.

Standard & Poor’s s’attend donc à un accroissement de la consolidation entre les secteurs, une concurrence plus forte sur l’offre et les prix, ainsi qu’une accentuation du contrôle des coûts.

Publicité
Sur le même sujet …