MENU

Le Mouvement Desjardins dit merci à ses filiales d’assurance

par Mathieu Carbasse | 11 novembre 2016 11h30

Photo : Jean-Philippe Bourgoin

Au terme du troisième trimestre terminé le 30 septembre 2016, le Mouvement Desjardins a enregistré une hausse de 141 M$ de ses revenus d'exploitation (+4,1 %), et de 50 M$ de ses excédents (+ 12,4 %).

Selon le premier groupe financier coopératif du Canada, ces bons résultats s'expliquent principalement par la croissance des activités de Desjardins dans les secteurs de l'assurance, et ce, en dépit d’un contexte de sinistralité difficile en assurance automobile. La hausse des primes en assurance de personnes et en assurance de dommages a ainsi engendré une augmentation de 181 M$ (+10,7 %) des primes nettes, qui s'établissent désormais à 1,87 G$ au 30 septembre 2016.

Il convient également souligner que les excédents du troisième trimestre de 2015 avaient été marqués par une forte volatilité des marchés financiers qui s'était traduite par la comptabilisation de pertes de valeur ayant réduit les revenus de placement.

Création d'un fonds de développement de 100 M$

« Le Mouvement Desjardins présente des résultats solides, notamment attribuables à la bonne performance de nos filiales d'assurance et à la stabilité de nos activités d'intermédiation financière, a déclaré le président et chef de la direction, Guy Cormier. Sa solidité financière lui permet de poursuivre sa mission et de jouer pleinement son rôle de leader socio-économique partout où il est présent. Cela prend notamment la forme d'un fonds de développement de 100 M$ récemment annoncé. Ce fonds vise à accroître la capacité d'action de Desjardins, particulièrement en région, pour y soutenir, à l'initiative du réseau des caisses, des projets porteurs pour l'avenir de Desjardins et de nos communautés. »

Excédents en hausse en assurance

Les excédents nets du secteur de la gestion de patrimoine et de l’assurance de personnes au troisième trimestre de 2016 s’élèvent à 126 M$. Cette augmentation de 51,8 % par rapport au même trimestre de 2015 s'explique principalement par la bonne performance des placements ainsi que par une gestion efficiente des dépenses dans un contexte de croissance des activités, selon le Mouvement Desjardins.

Dans le secteur de l’assurance de dommages, les excédents nets atteignent 26 M$ pour le troisième trimestre de 2016, en hausse de 49 M$ comparativement au trimestre correspondant de 2015. Bien que la sinistralité de l'année en cours en assurance automobile a été plus importante qu'au trimestre correspondant de 2015, les excédents du troisième trimestre de 2015 avaient été marqués par une forte volatilité des marchés financiers, qui s'était traduite par la comptabilisation de pertes de valeur ayant réduit les revenus de placement.

Publicité
Sur le même sujet …