MENU

Le numérique au cœur de la stratégie de La Capitale

par Mathieu Carbasse | 30 mars 2016 07h00

Jacinthe Croisetière

« Nous nous sommes lancés en 2012. À l’époque, certains événements sur la scène internationale et nationale, notamment, le printemps érable, ont été très marquants. Ils ont notamment montré l’ampleur que peuvent prendre les médias sociaux. Nous voulions donc nous positionner pour être prêts. » Depuis, Jacinthe Croisetière, directrice des stratégies numériques à La Capitale, avoue vivre une très belle aventure au quotidien.

La Capitale utilise donc ses différentes plateformes pour toucher différentes clientèles, afin d’augmenter sa notoriété. Ainsi, pour entrer en contact avec les jeunes elle a lancé une page Instagram, très populaire chez les 30 ans et moins. « Contrairement aux idées reçues, l’audience de Facebook n’est pas si jeune, autour des 45-50 et plus », précise Mme Croisetière.

Par ailleurs, La Capitale est très active sur LinkedIn, en termes de ressources humaines notamment. Ainsi, l’entreprise a pu constater dernièrement que 57 % des personnes qui consultent ses offres d’emploi soumettent une candidature. D’où l’intérêt d’être présent sur la plateforme.

Dernièrement, La Capitale a bâti sa stratégie de 2016 à 2020. Les médias sociaux y occupent une place de choix. « De façon générale, le numérique est au cœur de cette stratégie. Le but est toujours de suivre les attentes de nos clients. Nous voulons être présents là où ils se trouvent. Et être à la hauteur de cette promesse. »

Contrairement à la publicité traditionnelle, les médias sociaux permettent de donner directement le message à la bonne personne. « Les gens font plus confiance aux recommandations d’amis qu’à des publicités télé ou radio, explique Mme Croisetière. De plus, les médias sociaux nous permettent d’adapter notre stratégie, parfois en plein milieu d’une campagne. Pouvoir obtenir un retour client direct est un énorme avantage. »

Publicité
Sur le même sujet …