MENU

Le produit maladie graves aux entreprises prend de l'ampleur chez DSF

FLASHFINANCE | PRIVILÈGE DE VOTRE NIVEAU PRO
par Vicky Poitras | 16 mars 2006 19h59

Le régime d’assurance maladies graves destiné aux dirigeants et personnes clés d’entreprises recueille les deux tiers des ventes totales d’assurance maladies graves chez Desjardins Sécurité financière (DSF).Le produit d’assurance maladies graves Quiétude Plus intégré au concept d’assurance des entreprises Régime exécutif d’Épargne Santé (REES) commande d’ailleurs une prime moyenne par produit fortement élevée en raison de son marché cible. Celle-ci s’est s’établie à 5 200 $ par année en 2005, révèle la chef de Produits Santé, Nathalie Tremblay.

Lancé par DSF en 2004, Quiétude Plus est destiné aux actionnaires dirigeants ou cadres de PME. En vertu du programme REES, la police Quiétude Plus est établie en copropriété à parts égales entre l’actionnaire ou la personne clé et l’entreprise.

C’est l’entreprise qui est bénéficiaire du montant d’assurance si l’actionnaire ou la personne clé contracte une maladie grave. De son côté, si l’actionnaire n’est pas touché par la maladie, il peut obtenir la Prestation santé totale à l’échéance du contrat.

Mme Tremblay croit que ce concept répond à un besoin criant chez les PME. « L’actionnaire veut que l’entreprise survive à sa maladie. Le profil-type de l’assuré en vertu de ce programme est un dirigeant ou une personne-clé qui représente le cœur, l’âme ou le bras de l’entreprise », a souligné Mme Tremblay, en entrevue au Journal de l’assurance.

De plus, un assuré entrepreneur ou responsable de la bonne marche d’une entreprise sera encore plus enclin à rester en santé, croit Nathalie Tremblay. Un bon point pour la sélection des risques.

Mme Tremblay explique le grand intérêt pour le produit par le fait que les conseillers de SFL Services financiers ont largement adhéré au concept. Elle ajoute d’ailleurs avoir travaillé de très près avec le réseau de distribution.

Publicité