MENU

Le RCCAQ déçu des deux budgets

par Hubert Roy | 24 mars 2016 13h18

Le Regroupement des cabinets de courtage d’assurance du Québec (RCCAQ) s’est montré déçu des budgets présentés aux échelles provinciale et fédérale.

Au Québec, le RCCAQ se dit déçu que l’exemption du gain en capital pour la relève entrepreneuriale ne s’applique pas aux cabinets de courtage d’assurance de dommages. Le syndicat des courtiers dit aussi avoir fait des représentations au ministère des Finances pour obtenir le maintien du crédit d’impôt obtenu lors de l’harmonisation de la taxe. Le Regroupement affirme qu’il continuera ses démarches pour obtenir ces deux mesures.

Quant au budget canadien, le RCCAQ qualifie de « mauvaise surprise » la décision du gouvernement fédéral d’annuler la baisse attendue du taux d’imposition des PME. Ce taux devait baisser d’un demi-point de pourcentage chaque année durant trois ans. Il reste bloqué à son niveau de 2016 : à 10,5 %.

Cette volte-face alourdit la pression fiscale des PME d’environ 800 millions par année, affirme le Regroupement. Le syndicat des courtiers dit en outre qu’il tentera de forger des alliances pour renverser la vapeur.

Publicité