MENU

Le RICIFQ veut stimuler le recrutement avec des rabais

par Vicky Poitras | 20 juin 2012 15h05

Six ans après sa fondation, le Regroupement indépendant des conseillers de l’industrie financière (RICIFQ) peine à passer la barre des 400 membres. Pour vaincre cette inertie, son président offre maintenant un rabais d’assurance responsabilité proportionnel au nombre de membres.Réélu président du RICIFQ au terme de son assemblée générale annuelle du 11 mai 2012, René Auger garde espoir de diriger un grand regroupement. Son nouvel objectif : 2 000 membres au 31 décembre 2012. Élu une première fois l’an passé, M. Auger avait alors visé les 1 000 membres. Il en a été quitte pour 383.

Pour briser ce plafond, M. Auger a proposé une série de mesures. D’entrée de jeu, il annonce que la cotisation passe de 180 $ à 150 $.

Il enchaine avec sa carte maitresse : un rabais aux membres du RICIFQ sur leur prime d’assurance responsabilité erreurs et omissions. L’offre résulte d’une entente entre le RICIFQ et le cabinet d’assurance de dommages La Turquoise Pro. Le rabais sera proportionnel au nombre de membres, et pourrait aller jusqu’à 30 % si jamais le RICIFQ dépasse la barre des 4 000 membres.

Les membres qui auront réussi une formation en conformité de niveau universitaire donnant droit à 10 unités de formation continue profiteront d’un rabais additionnel de 5 %. La réduction totale de la prime d’assurance responsabilité pourrait donc atteindre 35 %, dans le meilleur des cas. Formateur et ancien président de l’Institut québécois de planification financière, Michel Mailloux offre cette formation de 10 cours en collaboration avec l’École des sciences de gestion de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM).

L’offre est alléchante. Les conseillers indépendants doivent défrayer eux-mêmes le cout de l’assurance responsabilité, essentielle à leur droit de pratique. La proposition de René Auger a obtenu la faveur des 26 membres votants présents à l’assemblée.

Lloyd’s de Londres souscrit le risque. GroupAssur agit comme grossiste. Présent à l’assemblée, Jean-François Raymond, directeur général adjoint de GroupAssur, estime que les conseillers financiers paient en moyenne une prime d’assurance responsabilité de 880 $.

Il donne ensuite un exemple, en présupposant une prime de 750 $, par souci de simplicité. À un peu moins de 400 membres, le RICIFQ décroche un rabais de 15 %, qui atteint individuellement 112,50 $. Les conseillers qui auront suivi la formation de Michel Mailloux bénéficieront quant à eux d’un rabais supplémentaire de 37,50 $. Le rabais total de 150 $ équivaut à la cotisation actuelle au RICIFQ.

À plus de 750 membres, l’adhésion au RICIFQ ne coute rien, sans même réussir l’examen de conformité. En effet, le rabais proportionnel est alors de 20 %. Avec la prime-type de 750 $, il atteint 150 $.

Le risque sera tarifé par tranches de revenu et la police évoluera en fonction du profil du groupe, dit M. Raymond. « Dans deux ans, nous aurons assez de recul pour déterminer si l’expérience du groupe est supérieure à la moyenne. Si oui, nous baisserons les primes. Nous communiquerons aussi les tendances que montrent les réclamations des membres du RICIFQ, pour qu’ils puissent ajuster leur formation de conformité en conséquence », a-t-il ajouté.

Ces rabais suffiront-ils à rallumer la flamme? Dans le doute, le président du RICIFQ en rajoute. L’entente avec La Turquoise prévoit aussi que les membres du RICIFQ pourront obtenir des rabais allant jusqu’à 35 % en assurance auto, habitation ou continuité des affaires de l’assureur Intact Assurance. Les membres obtiendront aussi l’accès gratuit au CAA, à condition de souscrire au moins l’assurance auto. Les membres pourront aussi recevoir des remises postales allant jusqu’à 100 $ par police.

En outre, le membre qui réussira le programme de conformité de Michel Mailloux se verra octroyer un « label en éthique professionnelle » et une carte or l’attestant. Les membres du RICIFQ pourront commencer leur formation dès le mois de juin et auront droit à une réduction de 27 %. « La formation couterait habituellement 346,42 $; elle coutera 260 $ aux membres », a dit M. Mailloux.

L’examen attestant de la réussite de la formation sera préparé par l’École des sciences de gestion de l’UQÀM. René Auger prévoit une première livraison de cet examen dès janvier 2013.

Le RICIFQ déménage à Montréal

Les ententes avec des organisations en région de Montréal comme l’UQÀM et La Turquoise s’accompagnent d’un changement majeur : le RICIFQ déménagera son siège social de Québec à la métropole sous peu. « Nous souhaitons aussi percer le marché anglophone », a dit M. Auger.

Son président a par ailleurs énoncé les priorités des comités du RICIFQ pour 2012-2013. Entre autres, le comité des communications veillera à améliorer la communication avec les membres et à maintenir la présence du regroupement dans les médias. « Je ne veux pas de communications à sens unique. Parlez-moi, écrivez-moi », a-t-il demandé à ses membres.

Par ailleurs, l’assemblée a élu quatre administrateurs au conseil d’administration : René Auger, Léon Lemoine, Jean Sansoucy et Mario Grégoire. Absent lors de l’assemblée, Denis Plante avait récemment démissionné du conseil. C’est Yvon Pilon qui assure l’intérim jusqu’en juin 2013.

Publicité