MENU

Léger regain pour les régimes de retraite à prestations déterminées

par Mathieu Carbasse | 07 novembre 2016 11h30

Dans un contexte de ventes massives et de hausse de taux sur les marchés obligataires, la vigueur des régimes de retraite à prestations déterminées au Canada s'est améliorée au mois d'octobre, selon les résultats de l’enquête d’Aon Hewitt.

L'enquête, qui mesure l'actif d’un régime par rapport à son passif pour calculer son ratio de solvabilité, suit les résultats de 437 régimes de retraite à prestations déterminées des secteurs public, semi-public et privé, administrés par Aon Hewitt.

En date du 31 octobre 2016, le ratio de solvabilité médian s’établissait ainsi à 86,1 %, enregistrant une augmentation de 1,5 % par rapport au ratio du 29 septembre 2016. Parmi les régimes visés par l’enquête, 17 % étaient plus qu’entièrement provisionnés à la fin du mois, comparé à 12 % à la fin du mois de septembre.

Baisse des prix des obligations à long terme

Les rendements de l'actif des régimes de retraite ont terminé le mois en baisse de 0,6  %, les gains enregistrés par les actions américaines (+0,1 %), les actions canadiennes (+0,6 %) et les actions des marchés émergents (+2,2 %) ayant été contrebalancés par la baisse des prix des obligations à long terme (-2,3 % ). L'immobilier mondial et les infrastructures ont reculé respectivement de 3,8 % et de 0,7 %.

Enfin, les taux de solvabilité à appliquer aux fins de l’achat de rentes ont augmenté en octobre tandis que les rendements obligataires étaient en hausse. Les taux des obligations canadiennes à 10 ans et ceux des obligations à long terme ont progressé de 25 et de 23 points de base respectivement. Les taux plus élevés des valeurs de transfert diminuent le passif de solvabilité des régimes de retraite.

Publicité
Sur le même sujet …