MENU

Empire Vie annonce des résultats en baisse

par Mathieu Carbasse | 11 novembre 2015 10h44

Pour le troisième trimestre de 2015, Empire Vie a déclaré un résultat net attribuable aux actionnaires de 22,2 millions de dollars (M$), comparativement à 24,1 M$ pour la même période de 2014.

Cette baisse de 8,5 % est principalement liée à la diminution du profit pour le secteur de l'assurance individuelle, qui s'explique par les pertes actuarielles, notamment une perte de 5,7 M$ découlant de l'augmentation des réserves d'actifs en défaut. Cette situation est attribuable à la dévaluation de la note attribuée par une agence de notation pour la dette émise par la province de l'Ontario.

En revanche, le résultat net attribuable aux actionnaires pour l'exercice à ce jour est de 92,4 M$ comparativement à 80,5 M$ en 2014. Le résultat net attribuable aux actionnaires et le rendement de l'avoir des actionnaires ont été plus élevés pour l'exercice à ce jour, comparativement à 2014, principalement en raison de la hausse du profit sur les affaires en vigueur de gestion de patrimoine et les bénéfices relatifs à l'excédent.

Les actifs sous gestion (y compris les actifs de fonds distincts et de fonds communs de placement) ont augmenté de 7 % par rapport aux niveaux du 30 septembre 2014 pour atteindre 14 G$. Le produit net des primes pour le troisième trimestre a augmenté de 0,1 % pour atteindre 209 M$.

La croissance des secteurs de l'assurance individuelle et de l'assurance collective a été partiellement compensée par un affaiblissement de la demande de produits de rentes différées à taux fixe.

Le ratio du montant minimal permanent requis pour le capital et l'excédent (MMPRCE) d'Empire Vie était de 202 % (30 septembre 2015) comparativement à 202 % (30 juin 2015) : la hausse du capital disponible découlant du résultat net a été compensée par une hausse du capital requis principalement liée aux fonds distincts.

Enfin, malgré la chute récente des marchés boursiers, plusieurs des fonds distincts d'Empire Vie se sont toutefois bien comportés. L'amélioration des revenus de frais par rapport aux neuf premiers mois de 2014 résulte principalement de ventes nettes de fonds distincts positives au cours des douze derniers mois, de hausses du prix des produits et de l'incidence positive du rendement des fonds distincts mentionné ci-dessus. L'amélioration des bénéfices relatifs à l'excédent est principalement attribuable aux gains plus élevés sur la vente d'obligations. 

Publicité
Sur le même sujet …