MENU

Les ACVM mettent en garde les émetteurs concernant des activités liées à la marijuana aux États-Unis

par La rédaction | 19 octobre 2017 09h45

Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) ont dernièrement publié l'Avis 51-352 du personnel des ACVM, qui expose notamment les attentes précises du personnel des ACVM en matière de communication d'information à l'endroit des émetteurs qui exercent, ou sont en train de développer, des activités liées à la marijuana aux États-Unis.

Les émetteurs qui exercent des activités liées à la marijuana aux États-Unis s'exposent à certains risques en raison du conflit entre les lois étatiques et fédérales en la matière. En effet, alors que certains États permettent la consommation et la vente de la marijuana, celle-ci demeure illégale en vertu du droit fédéral. La législation fédérale relative à la marijuana pourrait être appliquée à tout moment, auquel cas ces émetteurs risquent de faire l'objet de poursuites ou de voir leurs actifs saisis.

« Nous nous attendons à ce que les émetteurs qui exercent des activités liées à la marijuana aux États-Unis présentent le cadre juridique et réglementaire actuel dans leurs documents d'information et indiquent, entre autres, les risques qui pourraient découler d'une modification de la manière dont la législation fédérale américaine est appliquée », a déclaré Louis Morisset, président des ACVM et PDG de l'Autorité des marchés financiers.

Les attentes en matière de communication d'information des ACVM s'appliquent à tous les émetteurs exerçant des activités liées à la marijuana aux États-Unis, notamment ceux qui participent directement ou indirectement à la culture et à la distribution de la marijuana ainsi que ceux qui fournissent des biens et des services à des tiers participant au secteur de la marijuana aux États-Unis. 

Publicité
Sur le même sujet …