MENU

Les assurés d’ACA pourraient récupérer la pleine valeur de leur assurance

par Vicky Poitras | 25 septembre 2009 15h11

Le ministre des Finances du Canada a donné le feu vert à la prise en charge des polices d'ACA Assurance par L'Union-Vie le 28 juillet dernier. La prise en charge aura lieu le 30 septembre.La valeur de rachat et le capital assuré de ces polices demeure réduit d'une cotisation permanente de 25 %. Mise en place en 2008 par la maison-mère américaine pour faire face à ses difficultés financières, cette cotisation n'a pu être effacée par la transaction avec L'Union-Vie.

La mutuelle de Drummondville ébauche toutefois une formule qui permettrait aux détenteurs de polices d'ACA de récupérer la pleine valeur de leur contrat sur une période de 5 ans, moyennant une contribution supplémentaire.

« Nous songeons à instaurer un programme qui permettrait à nos nouveaux mutualistes d'éteindre progressivement la cotisation de 25 % sur une période de 5 ans au moyen d'une prime excédentaire la plus économique possible », a expliqué Jacques Desbiens, président-directeur général de L'Union-Vie.

Au moment de compléter la transaction, L'Union-Vie n'a pas reçu d'ACA une contrepartie financière suffisante pour pouvoir effacer la cotisation de 25 % d'un seul coup sans encaisser de perte. « Décider tout de même de le faire du jour au lendemain coûterait plus cher aux assurés et il faudrait leur demander des preuves de santé. »

La formule envisagée permettrait plutôt de fixer une prime à l'âge atteint, sans exiger de preuves de santé, a ajouté M. Desbiens. Plusieurs assurés d'ACA ont déjà demandé à la mutuelle de pouvoir s'assurer pour la différence de 25 % ou ont même racheté leur police. M. Desbiens croit qu'une formule progressive serait encore plus avantageuse pour eux, car elle restaurera leur police à 100 % à moindre coût.

Publicité