MENU

Les assureurs de personnes se réjouissent de la nouvelle facture détaillée dans les pharmacies

par Mathieu Carbasse Alain Thériault | 18 septembre 2017 11h30

Lyne Duhaime | Photo : Réjean Meloche

Depuis le 15 septembre dernier, une facture de médicaments détaillée est remise dans les pharmacies. Celle-ci comprend le prix de la molécule, la marge du grossiste, ainsi que les honoraires du pharmacien, seule ligne pouvant varier d'une pharmacie à l'autre.

Par la voix de l'Association canadienne des compagnies d'assurances de personnes (ACCAP), les assureurs de personnes ont accueilli favorablement l'entrée en vigueur de cette nouvelle facture détaillée. Selon eux, les dispositions de la Loi visant à accroître les pouvoirs de la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ) et à encadrer les pratiques commerciales en matière de médicaments, offriront en effet plus de transparence aux consommateurs.

« Préoccupation des employeurs et des assureurs »

« Nous nous réjouissons que les Québécois aient accès à plus de transparence grâce à la nouvelle facture détaillée en pharmacie, s’est félicité Lyne Duhaime, présidente de l'ACCAP-Québec. Nous avions fait cette recommandation lors des consultations en raison des préoccupations des employeurs et des assureurs du Québec face à l'augmentation du coût des médicaments. Il s'agit d'une dépense importante et il était devenu nécessaire que les assurés soient mieux en mesure de faire des choix éclairés. »

Un coup de pouce aux régimes privés

La divulgation des honoraires professionnels des pharmaciens sur la facture de médicaments favorisera la pérennité des régimes d’assurance collective privés, avance par ailleurs Lyne Duhaime.  La nouvelle facture permettra en effet aux assurés des régimes privés de faire des choix plus éclairés en matière de prix des médicaments, a soulevé Mme Duhaime, en entrevue à FlashFinance.ca, une publication sœur du Journal de l’assurance.

À ce jour, le Québec était l’une des seules provinces où les honoraires des pharmaciens n’apparaissaient pas sur la facture des médicaments. L’industrie a fait pression depuis plusieurs années pour que soit divulgué ce coût, qui peut varier de façon importante d’une pharmacie à l’autre, du simple au triple dans les cas extrêmes.

Publicité
Sur le même sujet …